Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > BP engagé pour "des années" à nettoyer le golfe du Mexique

BP engagé pour "des années" à nettoyer le golfe du Mexique

Dernière mise à jour le mercredi 4 août 2010

Le Monde.fr - Vendredi 30 Juillet 2010



BP engagé pour "des années" à nettoyer le golfe du Mexique

Le nouveau directeur de BP, Bob Dudley, qui doit prendre ses fonctions en octobre, s’est employé vendredi 30 juillet à effacer les erreurs de communication et à redorer l’image auprès des Américains de la firme pétrolière, responsable de la marée noire qui frappe depuis avril le golfe du Mexique. Lors de sa première visite sur place depuis l’annonce de sa nomination (dans le Mississippi, l’un des cinq Etats du golfe du Mexique touchés par la catastrophe), Bob Dudley a promis que BP allait longuement s’impliquer dans le nettoyage des dégâts.

"Nous avons eu de bonnes nouvelles concernant le pétrole […] mais cela ne signifie pas que nous en ayons terminé. Nous allons encore rester des années" dans la région, a-t-il assuré à des journalistes. "Sur les plages qui ne sont pas souillées par le pétrole, vous ne verrez sans doute personne se promener en combinaison de protection. C’est ce genre de baisse dans l’intensité des opérations que vous constaterez. Mais pour ce qui est de notre engagement [à nettoyer], il n’y a absolument aucun" retrait.

Bob Dudley, désigné mardi pour remplacer le Britannique Tony Hayward à la tête du groupe britannique, devait s’envoler plus tard dans l’Etat voisin de l’Alabama pour s’enquérir de griefs portés contre BP, notamment la lenteur des indemnisations accordées aux sinistrés.

LA PÊCHE RÉOUVERTE EN LOUISIANE

Si le pétrole a cessé de s’écouler il y a deux semaines grâce à la pose d’un entonnoir, BP compte définitivement boucher le puits à l’origine de la marée noire la semaine prochaine, grâce à l’opération "Static Kill". Cette dernière consistera à injecter boue et ciment dans le puits Macondo, à quelque 5 000 mètres de profondeur.

La fin de la fuite du brut a conduit au début de l’évacuation de la zone sinistrée des bateaux employés à récupérer le pétrole en surface. La Louisiane a par ailleurs annoncé vendredi la réouverture de larges zones de pêche dans le golfe du Mexique, fermées après le début de la marée noire fin avril, après les résultats positifs de tests sanitaires sur les produits aquatiques. La marée noire avait conduit les autorités à fermer un tiers des zones de pêche fédérales du golfe du Mexique.

Toujours vendredi, la Chambre des représentants devait se prononcer sur un train de mesures destiné à réformer le secteur du forage en mer afin d’éviter une nouvelle catastrophe de ce type. Les élus de la chambre basse ont entamé l’examen du projet de loi lors de leur dernière journée en séance avant les vacances parlementaires annuelles du mois d’août.

Ce vaste plan, adopté récemment en commission, codifie notamment une série de modifications déjà engagées par l’administration Obama. Le texte déposé en septembre 2009 a été remanié après la marée noire. Il établit de nouvelles normes de sécurité pour le forage pétrolier et gazier en mer, et pour l’exploitation minière. L’après-marée noire est également traité dans le projet de loi avec notamment un plan à long terme de restauration du golfe du Mexique.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP