Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

22 janvier : Pêche à pied. À Dinard, c’est le homard !21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique
Accueil > Actualités de la mer > Baie de Lannion. L’extraction de sable reste suspendue [Rapport]

Baie de Lannion. L’extraction de sable reste suspendue [Rapport]

Dernière mise à jour le vendredi 18 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 08 Novembre 2016
Visualiser l’article original


L’extraction de sable en baie de Lannion ne reprendra pas dans l’immédiat. Suspendue à la mi-septembre sur décision de la compagnie exploitante, après les deux premiers prélèvements, elle le reste, mais cette fois à la demande de l’Etat.

Cette décision a été annoncée ce mardi matin, lors de la réunion de la commission de suivi présidée par les préfets des Côtes-d’Armor et du Finistère. "Compte tenu des manifestations qui ont suivi ces extractions et du climat de tension qui demeure, l’Etat a décidé, par souci d’apaisement, de ne pas octroyer de nouvel arrêté d’exploitation tant que le recours au fond sur le décret n’aura pas été jugé par le Conseil d’Etat", ont écrit les préfets dans un communiqué.

L’exploitation est soumise à une autorisation annuelle, qui arrivera à échéance au début du mois de décembre. Ce mercredi, le Conseil d’Etat examinera les requêtes des collectivités territoriales et des associations qui demandent l’annulation du décret de septembre 2015 qui accorde la concession de sable coquillier à la Compagnie armoricaine de navigation (Can), filiale du groupe Roullier. Sa décision doit être rendue dans le mois qui suivra.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP