Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

23 janvier : Batz-sur-Mer : la jeune baleine n’a pas survécu à ses blessures22 janvier : Pêche à pied. À Dinard, c’est le homard !21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique
Accueil > Actualités de la mer > Baie de Saint-brieuc. Ouverture du gisement principal de coquilles

Baie de Saint-brieuc. Ouverture du gisement principal de coquilles

Dernière mise à jour le mardi 26 novembre 2013

Article paru
sur le site "Ouest-France-entreprises" - 25 Novembre 2013
Visualiser l’article original



C’est parti

Les premiers coups de dragues seront donnés ce lundi sur le gisement principal de la baie de Saint-Brieuc. Les gisements dits « secondaires » du Large, du Nerput et des zones crépidulées, qui avaient été ouverts à la pêche le 7 octobre, ont fermé la semaine dernière.
Les pêcheurs à la diète

La ressource se raréfie. Les scientifiques de l’Institut français de recherche pour l’exploitation des mers (Ifremer) demandent une fois de plus aux professionnels de lever le pied. Pour l’institut, il conviendrait de ne pas dépasser les 2 700 tonnes. Conscient que la prospective scientifique s’accommode peu de la réalité économique, l’Ifremer a proposé deux options : un plafond de 3 000 tonnes, mais avec une campagne de pêche plus étalée dans le temps mettant moins de pression sur la ressource ; ou encore un plafond de 3 300 tonnes porté sur les campagnes 2013-2014 et 2014-2015.
45 minutes de pêche

La densité de coquilles présentes sur le gisement principal étant la plus importante de France, la pêche est très réglementée pour protéger la ressource. Cette année encore, les coquilliers ne sont autorisés à pêcher que 45 minutes, deux jours par semaine. Ce lundi, la pêche sera autorisée entre 10 h 30 et 11 h 15 ; mercredi de 13 h à 13 h 45.
Sous contrôle

Les Affaires maritimes effectuent des contrôles à l’aide d’une vedette et d’un avion.


Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP