Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Les espèces > Coquillages > Bigorneau

Bigorneau

Littorina littorea

Dernière mise à jour le samedi 7 septembre 2019


Bigorneaux vivants
Nom scientifique international (obligatoire sur l’étal)
Littorina littorea
Nom usuel Bigorneau
Noms régionaux Bigorne, vignot, cagouille, brennig
France Bigorneau
Royaume-Uni Common winkle, periwinkle
Allemagne Gemeine Strandschnecke
Italie Chiocciola mare
Espagne Bigaro, caramuxo
Portugal Borrelho
Classe Gastropoda
Ordre Littorinimorpha
Famille Littorinidae
Description Conique, spiralé, se terminant par une pointe, il est noir, ou gris foncé, il a un opercule corné marron foncé
*****
Taille commune relevée 1 à 2 cm
Taille maximale à l’âge adulte 3 cm
Durée de vie maximale relevée 5 à 10 ans, voire 20 ans
*****
Distribution géographique Atlantique, Manche, mer du Nord, Baltique et Méditerranée
Habitat Le bigorneau vit sur les rochers couverts d’algues, mais aussi dans les mares, les gravières, ou le sable, et dans les zostères
Profondeur habituelle De 0 à -60 m
Sédentaire Non, migre en hiver
Pélagique Non
*****
Maturité sexuelle 2 ans
Reproduction Ponte entre janvier et juin
*****
Habitudes alimentaires Mange avec sa radula principalement des algues, enteromorphe, ulves, fucus et ascophyllum nodosum, mais aussi diatomées, le tout de nuit et à marée haute
*****
Prédateurs Goélands, crabes, étoiles de mer, poissons et les humains
Mode de pêche Plutôt par cueillette sur les rochers portant des algues vertes ou brunes et sous les cailloux qui ont une pointe dans l’eau
Attention : on soulève le caillou, on prend les bigorneaux moyens ou gros (personnellement je ne prends que les moyens) et l’on remet le caillou en place sans brusquerie
État de la ressource évaluée En baisse, mais attention aux ramassages de la pêche de loisir
*****
Qualités gustatives Les saveurs de la chair du bigorneau sont mal connues probablement parce que les bigorneaux sont souvent mal cuits, et trop souvent servis trop froids
Un bigorneau bien préparé sort très facilement de sa coquille, il est moelleux, légèrement iodé, son goût est un concentré subtil de mer
Informations nutritionnelles Sa chair contient de nombreux oligo-éléments, beaucoup de magnésium notamment
*****
Aquaculture (Élevage) Possible, mais doit être noté sur les étiquettes de vente
Pays d’origine Union Européenne
*****
Le saviez-vous ? Le ramassage de bigorneaux évalué en 1997 à 30 tonnes était très insuffisant pour la France qui en importait principalement d’Irlande et du Portugal

.

Taille minimale de prise
Périodes de fermeture
Nbre prises/pers/jour
Pas de taille minimale
500 unités ou 3kg

.

*** RÉGLEMENTATION DE LA PÊCHE DE LOISIR ***

La réglementation ou plutôt les réglementations concernant la pêche à pied de loisir sont très complexes et varient selon les départements.

c’est pourquoi vous pourrez utilement consulter le site : http://www.pecheapied-loisir.fr/je-suis-pecheur/reglementation/


Vous y trouverez des explications et des renseignements nécessaires pour bien comprendre la réglementation applicable sur votre lieu de pêche et pour vous permettre de passer un moment agréable au bord de la mer.


Il est très important de connaître la réglementation de votre secteur car tout abus, toute prise sous-taille ou en surnombre peuvent être lourdement sanctionnés.

RAPPELS PÊCHE DE LOISIR

La vente des produits pêchés est rigoureusement INTERDITE
La pêche est INTERDITE entre le coucher et le lever du soleil
La pêche dans les herbiers de zostères et de posidonies est INTERDITE

Bigorneaux sortant leurs cornes

Conseils d’achat :

- un bigorneau vivant est mouillé, et son opercule n’est pas sec.
- de plus un bigorneau vivant est généralement en mouvement, les cornes sont de sortie (voir photo).
.
- le bigorneau de nos côtes n’est pas très gros.
- son cousin le bigorneau du Portugal est beaucoup plus gros (deux fois au moins).
- il y a beaucoup d’importations de l’Angleterre, d’Écosse et aussi d’Irlande
.
Dans la mesure du possible, achetez les moins gros, ils sont bien meilleurs, plus tendres et plus goûtés !


Conseils de conservation :

- Le meilleur moyen de garantir la qualité et la durée de conservation de vos bigorneaux consiste à les mettre dans un récipient assez haut et recouvert d’un film alimentaire, que vous perforerez en plusieurs endroits (4).
.
- les bigorneaux se conservent mal au delà de 48 h.
- ils restent cependant vivants au réfrigérateur à + 4 degrés pendant environ 72h, voire 24h de plus, mais deviennent très ammoniaqués et donc presque impropres à la consommation.


Recette(s) :

- Bigorneaux - Cuisson


Bibliographie et liens

- Jean-Claude Quéro et Jean-Jacques Vayne
Fruits de mer et plantes marines des pêches françaises
Editions Delachaux et Niestlé Ifremer

- Doris
SCOUPPE Christian, ZIEMSKI Frédéric, MÜLLER Yves in : DORIS, 09/05/2019 : Littorina littorea (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/ref/specie/1655

- Sophie et André Rozen
Coquillages, mollusques de nos côtes Atlantique, Manche
ISBN 2-84833-153-4



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP