Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Biocarburants, énergie : l’avenir des micro-algues s’invente à (...)

Biocarburants, énergie : l’avenir des micro-algues s’invente à Saint-Nazaire

Dernière mise à jour le mardi 15 janvier 2013

Article paru
sur le site "Université de Nantes" - 09 Janvier 2013
Visualiser l’article original


Le Laboratoire de GEnie des Procédés - Environnement – Agroalimentaire (GEPEA - UMR 6144 – Université de Nantes – CNRS - Oniris) met au point actuellement à Saint-Nazaire une plateforme de production industrielle de micro-algues, Energie Marine Renouvelable au potentiel très prometteur. Le projet à vocation internationale, mené en collaboration avec l’ensemble de la filière micro-algues en Pays de la Loire, permettra notamment, dans un futur proche, de produire en masse les biocarburants de 3e génération.
Les voitures rouleront-elles un jour aux algocarburants ou pourra t-on bientôt se chauffer avec des panneaux solaires à base d’algues ? Les énergies marines renouvelables, et particulièrement les micro-algues, s’affirment de plus en plus comme une des ressources les plus prometteuses. Elles sont aujourd’hui régulièrement utilisées dans le domaine de la nutrition, de la cosmétique, ou encore de la santé, mais ces ressources, encore trop gourmandes, peinent à pouvoir être pleinement exploitées à grande échelle.

Vers la production en masse d’agrocarburant

Précurseur et spécialiste mondialement reconnu sur la thématique des micro-algues, le Laboratoire de GEnie des Procédés - Environnement - Agroalimentaire (GEPEA) s’est donc lancé dans le projet (Defi-µAlg) destiné à démontrer la faisabilité de produire des micro-algues en masse, à une taille suffisamment importante et sur une durée suffisamment longue pour être utilisées. Un passage à l’échelle industrielle qui permettrait d’ouvrir de nouvelles applications, notamment la production de biocarburant de 3e génération (algocarburant) actuellement encore au stade du laboratoire. D’autres secteurs pourraient également, dans un futur proche, profiter de cette évolution.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP