Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Brest : les énergies marines suscitent l’engouement

Brest : les énergies marines suscitent l’engouement

Dernière mise à jour le mercredi 10 avril 2013

Article paru
sur le site "Ouestfrance-entreprises" - 09 Avril 2013
Visualiser l’article original


La deuxième édition de Thétis, convention des Énergies marines renouvelables (EMR), va se dérouler, mercredi et jeudi, dans le Finistère. Des poids lourds de l’industrie aux PME en passant par les collectivités territoriales, tous ceux qui s’intéressent à cette filière en cours de constitution seront présents. L’enjeu économique et social des EMR n’échappe plus à personne, ou presque.

« Le secteur pourrait générer 10 000 emplois directs et indirects, sans compter les plans industriels déjà engagés par les lauréats de l’appel d’offres éolien en mer », indique la ministre de l’Environnement. « Le gouvernement est déterminé à mettre en place la planification et les dispositifs de soutien nécessaires pour transformer cet objectif en réalité sur le terrain », poursuit Delphine Batho. À Cherbourg, le 27 février, elle s’est engagée à publier, dans les prochains mois, l’appel à manifestation d’intérêt pour les premières implantations d’hydroliennes.
En 2020, une estimation de 40 000 emplois

La France possède le second domaine maritime mondial (11 millions de kilomètres carrés). Un potentiel prometteur. On estime que chaque mégawatt (MW) installé induit dix emplois. Appliquée à l’ensemble des techniques envisagées (houlomoteurs, éolien offshore, hydrolien…), « l’estimation s’élève à 40 000 emplois à l’horizon 2020 ». Chiffre peut-être un peu optimiste si l’on en juge par la lenteur de la mise en œuvre. Ainsi, on sait désormais que les objectifs du Grenelle de la Mer d’atteindre 6 000 MW d’énergies en mer en 2020 ne seront pas atteints, loin s’en faut.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP