Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar

Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar

Dernière mise à jour le jeudi 14 décembre 2017

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 13 Décembre 2017
Visualiser l’article original


Au petit jour mercredi, après d’âpres discussions, les ministres européens de la pêche ont fixé les quotas pour 2018. Leurs choix ne soulèvent l’enthousiasme ni des pêcheurs professionnels, ni des amateurs.

1. Des quotas pour éviter la surpêche. La dernière Politique commune des pêches (2014-2020) vise à préserver la ressource halieutique en limitant l’impact des flottilles de pêche européennes. Par leurs prélèvements, les pêcheurs ne doivent pas empêcher les stocks de poissons de se renouveler. Chaque année, des quotas et des mesures de sélectivité sont donc établis pour ajuster les efforts de pêche, dans l’idée d’atteindre le "rendement maximum durable" en 2020 pour chaque espèce, sans pour autant "couler" les flottilles.

2. Pêche récréative : au nord, il faudra remettre les bars à l’eau. Déjà très encadrées l’an dernier, les captures de bar connaissent de nouvelles restrictions qui vont bien au-delà de la fermeture en période de reproduction. La pêche récréative est directement visée. Au nord de la pointe de Bretagne, les bars devront être remis à la mer, en attendant un avis des scientifiques du Ciem au printemps. Pour le stock sud, les autorisations se limiteront à trois bars par jour par personne.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP