Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Les espèces > Coquillages > Bucarde de Norvège

Bucarde de Norvège

Laevicardium crassum

Dernière mise à jour le mardi 17 décembre 2013

Voilà un curieux coquillage que la bucarde de Norvège puisqu’elle est lisse sur le dessus, contrairement aux autres bucardes !
Elle était peu commune, ou peu recherchée, il y a 40 ans mais on la trouve actuellement souvent mélangée aux coques, ou même aux palourdes ...


bucarde de Norvège
Bucarde de Norvège (ouverte)

Nom usuel bucarde de Norvège
Noms régionaux bucarde, coque rouge
Nom en anglais Norway cockle
Taille commune relevée 30mm
Taille maximale à l’âge adulte 75 mm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle dès la 1ère année, hermaphrodite
Durée de vie maximale relevée
Profondeur habituelle de 1 à 200 m
Sédentaire oui
Pélagique juvéniles
État de la ressource évaluée incertaine car disséminée
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
3 cm


RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Habitat et habitudes alimentaires :

- cette bucarde réside sur les gravières ou sur des sables grossiers, voire des vases grossières, souvent mélangée aux coques.
- elle filtre des sédiments et de l’eau de mer et retient des zooplanctons.


Particularités :

- ses côtes rayonnantes très fines
- la couleur rose de l’intérieur de sa coquille !
- la force de son pied qui lui sert pour s’enfouir rapidement.


Gastronomie :

- la bucarde est assez coriace, mais développe des saveurs soutenues à la cuisson
- elle est souvent ouverte en casserole, puis légèrement cuite 3 à 5 minutes, puis refroidie, découpée en lamelles ou en petits morceaux et servie en salade vinaigrée (notamment au Royaume-Uni).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP