Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes
Accueil > Actualités de la mer > Cap vers la nature. Le public invité à chausser les bottes

Cap vers la nature. Le public invité à chausser les bottes

Dernière mise à jour le lundi 7 octobre 2013

Article paru
sur le site "Le Télegramme" - 01 octobre 2013
Visualiser l’article original



Une pêche et une observation du plancton à Beg-Meil, puis une balade au contact de la rivière de Pont-l’Abbé. Les 12 et 19 octobre, Cap vers la nature sensibilise à la préservation des milieux littoraux.

« Ce matin, nous avons nettoyé les sèches nées depuis juillet. On pourrait peut-être en relâcher une pour la Fête de la science », émettent Simone Grass et Leïla Baron, à l’écloserie de l’Agrocampus Ouest de Beg-Meil. Pêche au plancton. Le 12 octobre, Cap vers la nature invite petits et grands à une pêche au plancton à la cale de Beg-Meil, puis à observer leurs captures au microscope dans les locaux de l’Agrocampus, avant de visiter l’écloserie du lieu. « Notre objectif, c’est de faire le lien entre les milieux scientifiques et le grand public en rendant les connaissances accessibles, en impliquant le plus possible les gens. C’est aussi d’expliquer pourquoi il est nécessaire de préserver les milieux naturels », soutient Simone Grass. Pourquoi faut-il prendre soin du plancton ? « Il est à la base de toutes les chaînes alimentaires des milieux aquatiques. Et le phytoplancton produit la moitié de l’oxygène sur Terre, est grand absorbeur de CO2. Or, il est fragile », résume l’animatrice de Cap vers la nature. Lors des ateliers ludiques et didactiques du 12 octobre, l’association éclairera aussi les visiteurs sur le projet « Phenomer », sorte d’observatoire citoyen du plancton. « Nous avons signé une convention de trois ans avec Ifremer pour en accompagner le projet pédagogique auprès d’élèves des îles du Ponant. Ca démarre à Sein, Ouessant, Molène et Batz. On fera par exemple des prélèvements réguliers qu’on transmettra, comme les usagers de la mer peuvent le faire, à Ifremer », décrit Simone Grass. Le 12, l’association présentera, en complément, son exposition « Tous ensemble changeons de climat », qui circule dans les lycées bretons. Elle met en évidence les démarches citoyennes qui contribuent à réduire l’impact du changement climatique sur le plancton et les océans. Balade littorale. Changement de décor samedi 19 octobre. Cap vers la nature et une kyrielle de partenaires locaux invitent un public familial à une balade littorale sur la rivière de Pont-l’Abbé. « Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de gestion intégrée de la mer et du littoral, initié par le Pôle Mer et soutenu par la Région Bretagne », situe Simone Grass. « Avec le réseau régional d’éducation à l’environnement, nous invitons les usagers à partager leurs savoirs, de façon apaisée en dépit des difficultés, afin de conjuguer leurs pratiques professionnelles ou de loisirs dans le respect des milieux naturels », poursuit-elle.
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP