Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault
Accueil > Actualités de la mer > Coquilles. À bord de l’Eter Vag

Coquilles. À bord de l’Eter Vag

Dernière mise à jour le jeudi 13 décembre 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 11 Décembre 2018
Visualiser l’article original


La coquille Saint-Jacques se pêche près des Glénan depuis le 4 décembre. Nous avons embarqué avec David Chever et Laurent Kergoat sur l’Eter Vag. Récit de la journée.

Port de Loctudy, mardi, 7 h du matin. David Chever et Laurent Kergoat, les marins-pêcheurs qui ont accepté de nous laisser les accompagner pour leur journée de pêche, sont déjà là. En plein mois de décembre, le soleil ne s’est toujours pas levé.
David est le capitaine de l’Eter Vag, un coquillier d’un peu plus de 11 m de long, et s’installe quelques minutes sur un navire proche avec d’autres marins et travailleurs du port. Ici, tout le monde se connaît. Quelques blagues, des commentaires grinçants sur les dernières déclarations du Président de la République, une cigarette de bon matin, quelqu’un se plaint de sa dernière prise et tout le monde part. Depuis le 4 décembre, la campagne de coquille Saint-Jacques autour du gisement des Glénan est ouverte.
De vieux loups de mer

Le temps est à la grisaille, empêchant de profiter d’un lever de soleil en mer. La pêche à la coquille Saint-Jacques suit des horaires stricts : de 9 h à 13 h, avec un maximum de 300 kg à pêcher par jour. David oriente la barre en direction des Glénan : il s’en approchera sans se presser pour économiser du carburant. David a 50 ans, les joues rougies par les embruns et la mine sérieuse ; Laurent a 49 ans, le visage allongé et le sourire facile. Tous deux sont des Loctudistes issus de famille de pêcheurs, qui ont commencé le métier avant d’être majeurs et arborent aujourd’hui les traits marqués des marins. « Sur mon premier bateau, la moyenne d’âge était autour de 20 ans. Maintenant elle est plus proche des 50… », soupire le capitaine qui déplore une profession qui souffre. Néanmoins, aucun des deux n’a jamais songé à la quitter.

Une pêche très réglementée
regarder la vidéo
…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP