Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes
Accueil > Actualités de la mer > Coquilles vides. Nettoyées en Chine...puis retour en Bretagne (...)

Coquilles vides. Nettoyées en Chine...puis retour en Bretagne !

Dernière mise à jour le jeudi 11 décembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 09 décembre 2014
Visualiser l’article original



Des millions de coquilles Saint-Jacques vides sortent chaque année de l’usine de décorticage Celtarmor, à Saint-Quay.
Une partie d’entre elles part en Chine pour un nettoyage en règle avant de revenir se faire garnir en Bretagne. Une incongruité selon la collectivité, qui souhaite relocaliser cette activité.
Ce lundi, ouverture pour la coquille des Glénan À peine sorties du four, encore fumantes devant la tablée familiale, les coquilles Saint-Jacques concoctées chez Celtigel ont tout d’un mets de choix pour un repas de Noël gourmand. Les convives sauront-ils alors que les creux de coquilles en calcaire où se mêlent sauce et noix ont peut-être fait un voyage, aller et retour, de Saint-Quay-Portrieux jusqu’en Chine...
Surprenant ? C’est pourtant bien le cas de millions de spécimens, qui, à la sortie de l’usine de décorticage Celtarmor, prennent l’air sur le port dans de grands sacs blancs, avant de traverser les océans, sur un cargo. Là-bas, elles sont nettoyées avant de revenir se faire remplir à l’usine de plats préparés Celtigel, à Plélo. Toutes ne sont pas « washed in China ». Sur les 10 millions d’unités qui sortent de l’usine de décorticage détenue à 60 % par le Groupe Le Graët et à 40 % par les pêcheurs de la coopérative Cobrenord, une partie file vers l’Établissement et service d’aide par le travail (Esat) des Ateliers alréens, à Auray (56), une autre vers l’entreprise Embaljet, basée à Plouguerneau (29). « Une question de coût »

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP