Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Côtes-d’Armor. 15 interpellations après un trafic de Saint-Jacques

Côtes-d’Armor. 15 interpellations après un trafic de Saint-Jacques

Dernière mise à jour le vendredi 17 juin 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 16Juin 2016
Visualiser l’article original


.15 à 20 tonnes de Saint-Jacques pêchées en toute illégalité depuis le début de l’année, transportées dans des conditions "répugnantes" et revendues sous le manteau à des restaurateurs. La gendarmerie a démantelé mardi un trafic bien organisé et interpellé 15 personnes à Saint-Brieuc et Plérin.

Les noix de Saint-Jacques avaient été oubliées dans la voiture tout le week-end. Pas grave : un petit passage à l’eau et hop, voilà le produit vendu à quelques restaurants de la région briochine ou de la côte.

Les gendarmes de la brigade des recherches de Saint-Brieuc n’ont pas encore tout à fait refermé le dossier estampillé "Coquille 22", sur lequel ils travaillent en enquête préliminaire depuis des mois, qu’il en reste déjà quelques effluents nauséabonds.

L’enquête vise d’abord un trafic bien organisé de pêche illégale et de revente du produit de cette pêche. "On parle de 15 à 20 tonnes de coquilles depuis le début de l’année 2016", explique Alain Le Coz, vice-procureur de la République à Saint-Brieuc. Les pêcheurs profitaient ensuite du zèle de bons démarcheurs, qui sollicitaient parfois jusqu’aux comités d’entreprises pour écouler les coquillages.

Risque pour la santé

Il faut ajouter au butin des "centaines de kilos d’ormeaux et des dizaines de kilos de poisson". Le tout stocké et transformé dans des conditions "répugnantes", explique le magistrat. "Et je pèse mes mots".

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/bretagne/saint-brieuc-peche-clandestine-15-a-20-tonnes-ecoulees-en-2016-16-06-2016-11111123.php#XbLAZPlqhFFdEyB4.99
.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP