Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent (...)

Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire

Dernière mise à jour le lundi 2 janvier 2017

Article paru
sur le site "France3 Aquitaine" - 30 Décembre 2016
Visualiser l’article original


L’association "Ostréiculteur traditionnel" lance une pétition contre les huîtres de laboratoire
Initié par les producteurs du bassin d’Arcachon, cette pétition vise à obtenir que les huîtres artificielles soient clairement identifiées par l’étiquetage lors de la vente. Leur credo ? "Naturelles ou artificielles : je veux pouvoir choisir".

Quelle différence entre ces deux huîtres ? Au premier coup d’œil, aucune. Pourtant, celle de gauche est née en mer, celle de droite, en laboratoire. On appelle cette dernière, huître triploïde.
Son avantage est qu’elle est plus grosse, et non laiteuse. Ces huîtres de laboratoire représentent aujourd’hui un tiers de la production. Mais sur les étiquettes, aucune précision sur son origine.

Pour cet ostréiculteur de Gironde qui n’élève pas de triploïde, l’étiquetage devrait être obligatoire : "Il y a les gens qui aiment les huîtres pleines, des gens qui n’aiment pas les huîtres laiteuses mais qui se rabattent sur la triploïde. Il faudrait juste que demain, il y ait la traçabilité pour savoir ce que l’on mange."

Une pétition a été lancée par des ostréiculteurs traditionnels pour différencier les deux types d’huîtres.

L’huître fait l’objet d’une pétition lancée par des ostréiculteurs du bassin d’Arcachon. Ils demandent à ce que les huîtres de laboratoire soient identifiées par l’étiquetage lors de la vente.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP