Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution
Accueil > Actualités de la mer > Des langoustines contre la bilharziose

Des langoustines contre la bilharziose

Dernière mise à jour le samedi 8 août 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 06 Août 2015
Visualiser l’article original


Maladie parasitaire la plus répandue après le paludisme, la bilharziose touche 600 millions de personnes dans le monde. Pour lutter contre cette parasitose, des chercheurs franco-américains envisagent la réintroduction de langoustines en rivière. Ces crustacés sont les prédateurs naturels des escargots d’eau, mollusques où sont hébergés les vers à l’origine de la contamination.

Responsable de 300 000 décès chaque année, la bilharziose touche surtout l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Amérique du Sud et l’Asie du sud-est. Cette maladie est véhiculée par un ver d’eau douce, le schistosome. En pénétrant la peau, ce parasite contamine le système sanguin et provoque une réaction inflammatoire chronique dans les tissus qui peut s’aggraver en une fibrose du foie et de la rate ou des lésions graves du système uro-génital pouvant dégénérer en cancer.

Les langoustines attaquent. Contre cette parasitose invalidante et mortelle, l’équipe du Dr Gilles Riveau, chercheur CNRS à l’Institut Pasteur de Lille et directeur du centre de recherche biomédicale sénégalais « Espoir pour la santé », mise sur les langoustines d’eau douce.

.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP