Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Le gouvernement s’inquiète du nombre de dauphins échoués sur la côte (...)

Le gouvernement s’inquiète du nombre de dauphins échoués sur la côte atlantique

Dernière mise à jour le jeudi 14 mars 2019

paru sur le site " :"
- 07 Mars2019Article
Visualiser l’article original


Depuis le début de l’année, près de 700 dauphins se sont échoués sur la côte Atlantique. Une situation qui inquiète les ministères de la Transition écologique et de l’Agriculture.

Les échouages massifs de dauphins sur la côte Atlantique inquiètent. Ce mercredi, les ministères de la Transition écologique et de l’Agriculture ont fait part de leur préoccupation concernant les centaines de dauphins retrouvés le long du Golfe de Gascogne. Depuis le début de l’année 2019, près de 700 dauphins se sont échoués sur les côtes de la Vendée, de Charente-Maritime, de la Gironde et des Landes, selon les derniers chiffres de l’observatoire Pelagis. Un chiffre largement au-dessus de la normale.

Le gouvernement a promis de renforcer les mesures pour éviter les captures accidentelles de ces animaux marins par les pêcheurs. D’après l’observatoire Pelagis, 90% des cétacés morts ont en effet été asphyxiés dans des engins de pêche, notamment des chaluts. D’autres se blessent et parviennent à regagner le large avant de mourir. .
Des dauphins asphyxiés par le matériel de pêche

« Face à ce phénomène inquiétant des échouages de dauphins morts en grand nombre, nous devons redoubler d’efforts. Plusieurs actions sont déjà en cours mais nous devons aller plus loin », a indiqué le ministre de la Transition écologique François de Rugy dans une déclaration transmise à l’AFP. Dans un communiqué commun, les deux ministères ont précisé que des mesures ont été prises le 1er décembre dernier et s’étendront jusqu’au 30 avril prochain. La première vise à « améliorer la connaissance » des échouages en marquant les mammifères marins rejetés en mer. La seconde consiste à « prévenir ces captures » accidentelles en équipant les navires de dissuasifs acoustiques, dits « pingers », pour éviter aux dauphins de s’approcher des filets. De plus, les pêcheurs doivent déclarer toute capture accidentelle depuis le 1er janvier.

[Lire l’article complet sur ...->http://www.lefigaro.fr/sciences/2019/03/07/01008-20190307ARTFIG00122-le-gouvernement-s-inquiete-du-nombre-de-dauphins-echoues-sur-la-cote-atlantique.php



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP