http://www.ecoco2.com/blog/?p=8048 L’ADEME a annoncé récemment (...)" />

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Energies Marines Renouvelables : un second appel à manifestations d’intérêt (...)

Energies Marines Renouvelables : un second appel à manifestations d’intérêt est lancé

Dernière mise à jour le lundi 27 mai 2013

Article paru
sur le site "Eco Co²" - 24 Mai 2013
[Visualiser l’article original->http://www.ecoco2.com/blog/?p=8048


L’ADEME a annoncé récemment le lancement d’un nouvel appel à manifestations d’intérêt (AMI) consacré aux énergies marines renouvelables (EMR), afin de renforcer les innovations technologiques dans ces filières et de faciliter leur déploiement. Il s’agit du second AMI dans ce domaine, baptisé : Energies marines renouvelables – Démonstrateurs et briques technologiques. Ouvert le 13 mai, il se clôturera le 31 octobre 2013.

energies marines renouvelablesLa France, comme le confirme le rapport sur les énergies marines renouvelables du CGEDD et du CGIET, que nous avons évoqué dans ces pages le 8 mai dernier, dispose à la fois d’un potentiel énergétique marin parmi les plus importants au monde et d’une solide base industrielle dans les secteurs maritimes et énergétiques : les EMR sont donc actuellement considérées comme une filière industrielle stratégique sur le long terme.

Le champ de l’AMI couvre les « briques technologiques » dédiées aux quatre filières jugées les plus matures par le rapport et produisant de l’électricité injectée sur les réseaux électriques continentaux ou insulaires : hydrolien marin, houlomoteur, éolien flottant et énergie thermique des mers, et les démonstrateurs de recherche sur les systèmes houlomoteurs. Les « briques technologiques » sont des éléments indispensables au déploiement à grande échelle des EMR ; elles peuvent être communes à plusieurs filières EMR (nouvelles méthodes d’installation, dispositifs facilitant le raccordement électrique, préparation des fonds marins…).

Pour l’énergie thermique des mers, les projets visent exclusivement la démonstration d’échangeurs thermiques ou de conduite d’eaux profondes ; pour l’éolien flottant, exclusivement des flotteurs, ancrages et câbles dynamiques innovants. « Les projets visés doivent faire la démonstration en mer, prioritairement et quand cela est applicable, sur des sites d’essais gérés par France Energies Marines, de composants ou méthodes à une échelle représentative des conditions d’exploitation. L’objectif temporel attendu pour le début des démonstrations en mer est 2016 » précise l’AMI.

Pour les démonstrateurs de recherche, la filière technologique concernée est l’houlomoteur. Les projets de démonstrateurs de recherche houlomoteurs demandés consistent à faire la démonstration en mer d’un système à une échelle représentative des conditions d’exploitation. Le lieu de démonstration sera prioritairement le site d’essais géré par l’IEED France Energies Marines, au large du Croisic. « Ils doivent exploiter les zones caractérisées par une importante ressource énergétique, soit les zones de profondeurs supérieures à 20 m. L’objectif temporel attendu pour l’installation des démonstrations en mer est 2016« .
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP