Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Étude. À la pêche aux bars les plus chers de l’Ouest !

Étude. À la pêche aux bars les plus chers de l’Ouest !

Dernière mise à jour le lundi 6 septembre 2010

Article paru sur le site "Le Télégramme.com" - Mercredi 1er Septembre 2010
Visualiser l’article original



Étude. À la pêche aux bars les plus chers de l’Ouest !

Une centaine de bars ont été relâchés, cet été, en mer d’Iroise avec un marquage électronique interne et une marque externe sur le dos. Les pêcheurs qui les capturent sont priés de les rapporter en échange de 100EUR pièce. Cette campagne de marquage a été initiée afin de mieux connaître les déplacements et les habitudes de ce poisson dont l’évaluation des stocks est assurée par Ifremer au niveau européen. Les scientifiques s’intéressent notamment aux échanges entre populations de la Manche et du Golfe de Gascogne. Les pêcheurs de loisir et les professionnels sont donc invités à rapporter les poissons marqués, entiers, non éviscérés avec date, position géographique et engin de pêche utilisé. Le poisson doit être conservé au frais ou congelé si possible ; les marques devant rester à poste. Placée dans la cavité abdominale, une marque électronique enregistre en temps réel la température et la profondeur. Une autre, externe, de couleur rouge, est insérée au niveau de la nageoire dorsale. Les heureux pêcheurs de bars marqués doivent alors contacter Ifremer Brest ou le parc marin (*). Même les pêcheurs adeptes du « no-kill » (ceux qui préfèrent relâcher le poisson capturé) sont incités à rapporter leurs prises (après le 30novembre) même si les scientifiques reconnaissent que les spécimens qui auront passé le plus de temps entre leur marquage et leur capture seront les plus intéressants à analyser.

1.000 EUR au tirage au sort

Un gros lot de 1.000 EUR sera même attribué, par tirage au sort, à l’un des pêcheurs qui aura rapporté une pièce marquée. Cette campagne concerne une première centaine de poissons. Le Parc naturel marin d’Iroise, qui a pour mission de contribuer à une meilleure gestion des stocks, est associé à cette démarche. L’expérience est sans limitation de durée. Pourquoi 100EUR ? Les scientifiques ont tablé sur un prix attractif, en se basant sur le prix de marché d’un bar de plus de cinqkilos.

*Ifremer-Brest : 02.98.22.40.40. Parc naturel marin d’Iroise:02.98.44.17.00.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP