Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution
Accueil > Actualités de la mer > Fille de la terre, elle explore le fond des océans !

Fille de la terre, elle explore le fond des océans !

Dernière mise à jour le vendredi 31 août 2012

Article paru sur le site "Ouest-France" - lundi 29 Août 2012
Visualiser l’article original


par Thomas Brégardis

La biologiste québécoise Jozée Sarrazin n’a découvert la mer qu’à 14 ans. Basée à Brest, elle est devenue une spécialiste de la vie dans les grands fonds.

C’est fou ce qui peut hanter le sommeil d’une scientifique. « J’ai encore rêvé de crevettes », sourit Jozée Sarrazin. Pas le bouquet ou la grise... Plutôt des Mirocaris fortunata, qu’elle chasse par... 1 700 m de fond !

Biologiste à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), à Brest, c’est une spécialiste des sources hydrothermales. Des « jus » pouvant atteindre 350° C qui jaillissent de la croûte terrestre, chargés de métaux, de soufre et d’éléments radioactifs. Ce milieu sans lumière, a priori toxique, est à l’origine de véritables oasis au fond des océans.

« Un privilège »

L’origine de la vie sur Terre est peut-être même là, parmi ces bactéries, ces moules et affreux copépodes poilus. La chercheure ¯ elle tient à cette écriture ¯ en retient une chose simple : « La vie est partout. Cela ouvre des perspectives pour les autres planètes. »

Son quotidien, c’est la collecte de fonds pour financer les campagnes, la publication d’articles, les colloques, l’encadrement d’étudiants... Mais son moteur, c’est le terrain. La mer.

Une ou deux fois par an, jusqu’à soixante-quinze marins et chercheurs sont embarqués durant trois à six semaines : poser un observatoire, cartographier, prélever eau, sédiments et animaux. Jozée enchaîne des journées de vingt heures. « On y est complètement concentré sur son truc. » Elle a plongé à bord des submersibles habités Nautile et Alvin. « Un privilège énorme » que d’être cloîtrée des heures dans un coffre-fort en titane de 2 m3, très loin des Terriens.

L’absence n’est pas toujours facile à gérer pour une mère de deux enfants. « Mon petit, je lui préparais dans une boîte un mot à ouvrir chaque jour ».

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP