Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance

Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance

Dernière mise à jour le mercredi 15 août 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 14 Août 2018
Visualiser l’article original


Vigilance quant à la consommation du poisson cru. La préfecture du Finistère a indiqué dans un communiqué que deux cas de contamination par un parasite présent dans les poissons sauvages - responsable de troubles digestifs graves - ont été déclarés dans le Finistère.

Dans un communiqué publié ce mardi, la préfecture du Finistère a lancé un appel à la vigilance concernant la consommation de poisson cru. « Le poisson sauvage est susceptible de contenir des parasites (comme le ver Anisakis) qui sont tués habituellement par la cuisson. »

« Lorsqu’il mange du poisson à l’état cru, pas assez cuit, ou juste mariné dans des préparations à base de sel, citron, huile ou vinaigre (par exemple : anchois marinés, tartare, carpaccio, ceviche,…), le consommateur peut être contaminé par ce ver, responsable de troubles digestifs graves », ajoute la Préfecture qui fait état de deux cas avérés récemment dans le Finistère. Le site du ministère de l’Agriculture rapporte quatre cas entre juillet et août 2018 dans le département. « Les personnes touchées ont présenté des troubles digestifs graves après consommation de poissons crus (merlu) ou uniquement marinés (anchois) ».

Une règle principale à respecter : « Avant de consommer du poisson sauvage cru, il faut au préalable le congeler au minimum pendant 7 jours »

Des cas rares mais pouvant être très graves

Le ver Anisakis est un parasite que l’on peut retrouver dans les mers tempérées et froides de l’hémisphère nord dans des poissons comme le hareng, le maquereau, la lotte ou encore le merlu. Ce parasite peut être responsable d’une anisakidose chez le consommateur..
Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP