Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers

Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers

Dernière mise à jour le samedi 5 janvier 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 27 Décembre 2018
Visualiser l’article original


L’image est aussi impressionnante que l’odeur pestilentielle qui se dégage, depuis ce lundi 24 décembre, de la plage de Porzh Plad, en contrebas du village de Locqueltas, à Groix (56).

Enchâssé dans un chenal de rochers, un rorqual de 16,50 m s’est échoué sur la côte sud de l’île. « J’ai été alertée par une habitante de Kermarec », raconte Catherine Robert, la responsable de la réserve naturelle de Groix. Sur place, elle a aussitôt constaté l’imposant cétacé (16,50 m), le deuxième plus grand animal vivant sur la planète après la baleine bleue, en état de putréfaction avancé.

En 30 années de présence sur l’île, se rappelle la naturaliste, c’est le second échouage d’un cétacé de cette taille sur Groix. Le précédent avait été découvert en 2016, près du Trou de l’enfer.

Des prélèvements
de peau réalisés

À la demande de l’observatoire Pelagis de La Rochelle, la naturaliste a réalisé des prélèvements de peau pour tenter d’en savoir davantage sur l’espèce (grand ou petit rorqual) et sur son âge. Des prélèvements de fortune envoyés dans des petits bocaux remplis d’alcool, en l’occurrence du gin. « C’est le seul produit que j’avais sous la main pour préserver les échantillons », souligne Catherine Robert qui transmet également, c’est la procédure, les éléments d’information (mensurations, état du cétacé) au centre Océanopolis de Brest.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP