Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Haro sur le phoque gris de la Baie de Canche

Haro sur le phoque gris de la Baie de Canche

Dernière mise à jour le mardi 16 avril 2013

Article paru
sur le site "La semaine dans le Boulonnais" - 15 Avril 2013
Visualiser l’article original


C’est pour comprendre cette présence parfois envahissante du phoque et surtout pour pousser un cri de colère que Fabrice Gosselin avait organisé une matinée débat, samedi, à Stella-Plage. Le président de l’association des pêcheurs à pied de la Côte d’Opale avait invité plusieurs de ses membres, ainsi que des responsables d’organisation tel que le Parc Naturel Marin, afin de discuter du problème.
Pour planter le décor, il suffit d’écouter Pierre-Georges Dachicourt, marin-pêcheur, pour qui la mer est tout un art de vivre : « On recense une dizaine de phoques en Baie de Canche, environ 70 en Baie d’Authie et plus de 400 en Baie de Somme. C’est d’abord la place aux phoques, les hommes arrivent après. C’est une situation qui n’est plus possible ! » Pierre-Georges Dachicourt ne pointe pas uniquement du doigt la prolifération des phoques au niveau des estuaires comme il s’en explique : « Oui aux aires marines protégées, mais pas n’importe comment.
Les phoques sont là, c’est bien. Mais leur présence ne doit pas se faire au détriment de l’homme. Aujourd’hui, la situation m’inquiète beaucoup ! » Un phoque avalerait plus d’une tonne de poisson par an...
Mise en place
du Parc Naturel Marin
Ce qui chagrine également ceux qui pratiquent la pêche en mer ou à partir des côtes, c’est la future mise en place d’une zone de 20 % déclarée en non-pêche dans le Parc Naturel Marin. C’est Xavier Harlay, chargé de mission pour le Parc Naturel Marin créé depuis 2012 qui a tenté d’apporter quelques réponses aux inquiétudes : « Le Parc Naturel Marin est dans une phase de mise en place. Un conseil de gestion devrait se réunir au mois de juin prochain. Le Parc Naturel Marin, c’est vous. Les zones seront décidées en concertation avec les acteurs du territoire maritime. Les réserves de pêche, on ne sait pas encore comment elles seront définies. Interdiction totale de pêche ou avec un certain pourcentage, on n’en sait rien ?
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP