Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Huître creuse : les nanoplastiques perturbent sa reproduction

Huître creuse : les nanoplastiques perturbent sa reproduction

Dernière mise à jour le vendredi 4 septembre 2020

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 03 Septembre 2020
Visualiser l’article original :


Une équipe de chercheurs de l’Ifremer vient de démontrer que les nanoplastiques avaient un impact sur la reproduction des huîtres creuses. Les concentrations testées sont a priori supérieures à celles rencontrées sur nos côtes. Mais ces travaux font office d’alerte.

C’est une histoire qui se joue au milliardième de mètres. À une échelle inaccessible même à l’œil humain le plus perçant. Celle des nanoplastiques, ces toutes petites particules issues de la dégradation de déchets de plus grande taille. Une équipe de l’Ifremer et du LEMAR (laboratoire des sciences de l’environnement marin), constituée autour du jeune chercheur Kévin Tallec, a cherché à mesurer leur impact sur la reproduction de l’huître creuse (*). Il faut dire que celle-ci est un cobaye idéal, car elle a une fécondation externe. Ce qui signifie qu’elle expulse ses cellules reproductrices dans l’eau. Une fois émises, les gamètes (c’est leur nom) doivent se retrouver pour donner naissance à des petits, challenge terriblement difficile qui rend le mollusque particulièrement sensible aux aléas environnementaux.
Des spermatozoïdes moins rapides

Or, lorsque les chercheurs ont exposé des gamètes mâles d’huîtres creuses à des billes de polystyrène de 50 nanomètres pendant une heure, ils ont observé qu’à partir d’un certain seuil (10 microgrammes par millilitre), les nanoplastiques les plus toxiques faisaient beaucoup de dégâts, avec une diminution du pourcentage de spermatozoïdes mobiles de 79 %. Les spermatozoïdes mobiles restants ont, quant à eux, subi une diminution de leur vitesse de nage de 62 %. Avec pour conséquence une baisse de leur succès reproducteur de 59 % !.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP