Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault
Accueil > Actualités de la mer > Huîtres. Sous haute surveillance

Huîtres. Sous haute surveillance

Dernière mise à jour le mercredi 13 décembre 2017

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 12 Décembre 2017
Visualiser l’article original


Vidéosurveillance, caméras sur drone, jumelles à vision nocturne, puces électroniques, patrouilles en chaland : à quelques semaines de Noël, les huîtres, proies tentantes pour les voleurs, sont surveillées de près dans les bassins de Marennes.
Avant le lever du jour, un chaland ostréicole quitte le petit port de La Tremblade (17), au coeur du bassin de Marennes Oléron, et prend la mer sans bruit, grâce à son moteur quatre temps. À bord : le chef des deux brigades nautiques de la gendarmerie de Charente-Maritime, l’adjudant-chef Christophe Laferrière, et trois de ses hommes, ainsi que deux kayaks et des jumelles à vision nocturne.
Direction les parcs à huîtres. « On cherche des lumières qui se déplacent dans la zone ostréicole, qui pourraient être celles de voleurs », chuchote le sous-officier. C’est sur un pan important de l’économie de Charente-Maritime que veille la maréchaussée : l’ostréiculture y représente le tiers des expéditions nationales d’huîtres, soit environ 30.000 tonnes.
Et les seules fêtes de fin d’année comptent pour la moitié du chiffre d’affaires des 960 exploitants locaux.
« Très compliqué »

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP