Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

23 janvier : Batz-sur-Mer : la jeune baleine n’a pas survécu à ses blessures22 janvier : Pêche à pied. À Dinard, c’est le homard !21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique
Accueil > Actualités de la mer > Hydrolienne de Paimpol. Nouveau retard en vue

Hydrolienne de Paimpol. Nouveau retard en vue

Dernière mise à jour le mercredi 3 avril 2013

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 28 Mars 2013
Visualiser l’article original


Le projet avait glissé d’un an sur le calendrier initial, avant que l’hydrolienne de l’Arcouest, destinée à être immergée au large de Bréhat (22), ne se retrouve par 25 m de fond en rade de Brest, à la suite de la rupture d’un treuil de levage. Après six mois dans son élément, elle était hier moins nette que lors de la visite à Brest, en septembre dernier, d’Henri Proglio, P-DG d’EDF. Elle a cependant la même physionomie. Sur le pourtour extérieur, des « plaques » en matériaux composites manquent toutefois. Elles avaient été endommagées lors de la chute et enlevées depuis par des plongeurs. Une forme tubulaire se retrouve penchée à la suite d’un premier essai de relevage en début de semaine, contrarié par des courants venant de la terre. Durant le même essai, une armature en métal a été partiellement tordue. Mais la seconde tentative fut la bonne.

Près de 1.00O tonnes

Il s’agissait tout de même de relever près de 1.000 tonnes avec une légère inclinaison, due à un envasement de deux pieds sur un peu moins d’un mètre et d’un troisième pied sur un peu plus de deux mètres. « Il n’y a pas de fissure observée sur le tripode », indiquait, hier, Vincent Denby Wilkes, délégué régional EDF. La turbine va en être désolidarisée et démontée pour être examinée. « Cela devrait prendre au moins un mois. Après, on aura une meilleure idée des opérations », commentait le délégué général. Aujourd’hui, Il n’est pas possible de dire si un renvoi de la turbine en Irlande, chez le fabricant OpenHydro, sera nécessaire ou pas. Des essais, comme ceux qui se déroulaient en rade de Brest, seront nécessaires avant l’immersion, pour des tests de trois mois, à Paimpol-Bréhat, a priori à partir d’octobre. Quel retard induit alors l’incident ? « Un peu moins d’un an, un peu plus d’un an ? ». Vincent Denby Wilkes ne pouvait trancher hier.

Discussion avec les pêcheurs
Lire l’article complet ...http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/hydrolienne-de-paimpol-nouveau-retard-en-vue-29-03-2013-2051236.php


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP