Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > L’éolien et l’hydrolien font tourner DCNS et STX

L’éolien et l’hydrolien font tourner DCNS et STX

Dernière mise à jour le mardi 8 février 2011

Article paru sur le site "Ouest-France" - Vendredi 04 Février 2011
Visualiser l’article original



L’éolien et l’hydrolien font tourner DCNS et STX

Les chantiers DCNS et STX ont signé hier un accord pour réaliser ensemble des éléments d’éoliennes offshore et d’hydroliennes. Une bonne nouvelle pour l’emploi dans le bassin lorientais.

DCNS et STX ensemble
Le groupe français de construction navale militaire DCNS et le chantier naval STX France ont signé hier un protocole d’accord afin de s’allier dans la production d’éléments pour les énergies marines renouvelables. Leur coopération doit porter sur « la conception et la réalisation de structures métalliques et de fondations pour les énergies marines renouvelables », indiquent-ils dans un communiqué commun. Les deux groupes veulent maintenant se positionner aussi bien « pour l’appel d’offres éolien offshore français que pour les fondations et les structures des futurs systèmes d’énergies marines renouvelables ».

Un voeu de Nicolas Sarkozy

Le président Nicolas Sarkozy avait annoncé le 25 janvier dernier à Saint-Nazaire un prochain appel d’offres visant à installer des parcs d’éoliennes au large des côtes françaises. Un appel d’offres qui intéresse également une troisième société du bassin lorientais, Nass & Wind, qui projette de créer et gérer des parcs offshore éoliens au large de la Bretagne.

DCNS investit dans OpenHydro...

DCNS, qui veut se diversifier dans l’énergie, se dit prêt à investir des centaines de millions d’euros à terme dans les énergies marines renouvelables. Le groupe, détenu à 75 % par l’État, vient d’ailleurs de rentrer dans le capital de la société spécialisée dans les énergies marine renouvelables OpenHydro.

OpenHydro est spécialisé dans la conception et la construction de turbines sous-marines destinées à produire de l’électricité en captant l’énergie des courants. Son objectif est de développer des fermes d’hydroliennes dans tous les océans du monde.

... et OpenHydro fait travailler STX

Cet été, OpenHydro a commandé au chantier lanestérien STX une barge destinée à la pose de ses hydroliennes de 16 m de diamètre. Elles composeront une ferme pilote de production d’électricité au large de Paimpol et Bréhat pour le compte d’EDF.

Des emplois à la clé pour STX

Avec le nouvel accord signé hier, les ouvriers de STX peuvent espérer fabriquer également des éléments des hydroliennes pour OpenHydro. « Il y aura bien des retombées pour les chantiers de STX », confirmait hier Jean Roche, directeur du chantier STX de Lanester.

Directeur de la communication de Nass & Wind, qui travaille depuis plus de trois ans sur l’implantation d’éoliennes au large de Saint-Brieuc et de Guérande, Xavier Ferrey soulignait après l’annonce de Nicolas Sarkozy que « des projets d’implantation d’éoliennes offshore de cette envergure génèrent près de 500 emplois pendant les trois années de construction et 80 pendant la phase d’exploitation qui dure 20 ans. »

Olivier CLÉRO



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP