Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > La France se rattrape avec l’hydrolien Par par Manuel Moragues - Publié le (...)

La France se rattrape avec l’hydrolien Par par Manuel Moragues - Publié le 10 octobre 2013 | L’Usine Nouvelle n°3348

Dernière mise à jour le lundi 14 octobre 2013

Article paru
sur le site "L’usine nouvelle" - 10 octobre 2013
Visualiser l’article original



Vous avez raté le coche de l’éolien offshore ? Rattrapez-vous avec l’hydrolien ! Les industriels se précipitent pour occuper le terrain. En ligne de mire, le marché mondial.
Top départ ! La France se veut le pilote de l’hydrolien. François Hollande a annoncé, lundi 30 septembre à Cherbourg (Manche), un appel àmanifestation d’intérêt (AMI) pour lancer des fermes pilotes. Quatre "fermettes" de 4 à 10 machines (environ une dizaine de mégawatts, MW), capables de convertir l’énergie des courants de marée en électricité, pourront être installées au raz Blanchard, au large du Cotentin, et au passage du Fromveur, à la pointe du Finistère. Chaque pilote devrait être subventionné à hauteur de 30 millions d’euros et l’électricité produite rachetée à 173 euros le mégawattheure. Le gouvernement veut aller très vite. Le président de la République a ainsi promis de simplifier les procédures administratives et d’accélérerle traitement des recours. La France, qui a raté le coche de l’éolien offshore, veut se rattraper avec l’hydrolien. Les industriels sont déjà au rendez-vous. À peine François Hollande terminait-il son discours que fusaient les communiqués d’Alstom, de Siemens, de DNCS, de GDF Suez… Tous se déclarent fin prêts. Et pour cause : ils étudient depuis longtemps ces projets pilotes. "Nous nous réjouissons de cet AMI qui place la France dans le peloton de tête en termes de stratégie nationale, aux côtés du Royaume-Uni et du Canada", se félicite Frédéric Le Lidec, le directeur général délégué de l’activité Énergies marines renouvelables de DCNS. Selon le cabinet de conseil Business Crescendo, seules 39 hydroliennes ont, à ce jour, été immergées dans le monde, dans le cadre dedémonstrateurs, pour une puissance cumulée de [...]

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP