Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > La conférence environnementale, une parenthèse ?

La conférence environnementale, une parenthèse ?

Dernière mise à jour le mercredi 25 septembre 2013

Article paru
sur le site "Le Monde" - 23 septembre 2013
Visualiser l’article original


François Hollande et Jean-Marc Ayrault peuvent respirer : la conférence environnementale est finie. Le chef de l’Etat et son premier ministre ont repris le cours normal de leurs affaires. Comme disent les Anglo-Saxons, "back to business" : le dossier syrien, l’inversion promise de la courbe du chômage, la préservation annoncée du pouvoir d’achat des Français et les félicitations à adresser à Angela Merkel pour sa magnifique réélection.

Face à l’urgence climatique, on aurait aimé penser que la grand-messe verte annuelle, qui réunit ONG, élus, entreprises, syndicats, et dont la deuxième édition s’est tenue vendredi 20 et samedi 21 septembre au Conseil économique, social et environnemental (CESE), n’était pas une simple parenthèse pour le duo de l’exécutif. Mais elle en fut la démonstration. L’objectif n’était pas écologique, il était d’abord politique et tactique.

Le président de la République devait à tout prix se sortir du corner "fiscal" dans lequel ses alliés d’Europe Ecologie-Les Verts l’avaient entraîné en réclamant une taxe sur le diesel et une taxe sur le carbone – la contribution climat énergie. Rien de bon pour M. Hollande, héraut de la pause fiscale, et que des ennuis à venir pour les municipales de mars 2014 au cas où les Verts, déçus, rompraient avec le PS.

MM. Hollande et Ayrault ont donc accompli un exploit sémantique lors de leur prestation : aucun des deux n’a prononcé le mot "diesel"

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP