Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Lancement du projet EQUIPEX NAOS : mieux connaître la relation océan et (...)

Lancement du projet EQUIPEX NAOS : mieux connaître la relation océan et climat

Dernière mise à jour le jeudi 16 juin 2011

Article paru sur le site "News Press" - Mercredi 15 Juin 2011
Visualiser l’article original



Lancement du projet EQUIPEX NAOS : mieux connaître la relation océan et climat

IFREMER - 15/06/2011 10:05:00

Lauréat de la première vague de l’appel à projets EQUIPEX « Équipements d’Excellence » lancé dans le cadre du grand emprunt, NAOS bénéficie d’un financement de huit millions d’euros.
Les principaux objectifs du projet NAOS (Novel Argo Ocean observing System), coordonné par l’Ifremer, sont le renforcement de la contribution française et européenne au réseau international Argo et l’évolution de ce réseau qui passe par le développement de la nouvelle génération de flotteurs Argo.

3000 flotteurs pour surveiller la température et la salinité des océans
Avec ses 3000 flotteurs profilants (petits robots autonomes) qui mesurent la température et la salinité depuis la surface jusqu’à 2000 mètres de profondeur sur l’ensemble des océans, le programme international Argo, lancé en 2000 et réunissant plus de 30 pays, est une véritable révolution dans l’histoire de l’océanographie. C’est le premier réseau mondial d’observation in situ des océans en temps réel, le complément indispensable des mesures satellitaires permettant d’observer, comprendre, et à terme, prévoir le rôle de l’océan sur le climat de la planète.

Maintenir le réseau Argo sur les prochaines décennies est un enjeu scientifique majeur. Le premier objectif de NAOS est donc de renforcer la contribution française et européenne au réseau international Argo par le déploiement de 10 à 15 flotteurs supplémentaires par an sur la période de 2012 à 2019.

Améliorer notre connaissance du rôle de l’océan sur le climat nécessite parallèlement de nouveaux outils d’observation. Pour répondre à ces besoins, NAOS va développer et valider la prochaine génération de flotteurs profilants Argo. Ces nouveaux flotteurs seront plus intelligents, capables d’embarquer de nouveaux capteurs (en particulier pour la biogéochimie) et d’aller vers les plus grandes profondeurs. Des développements technologiques seront également mis en oeuvre afin d’améliorer la fiabilité, la durée de vie, les économies d’énergie et les coûts.

Soixante-dix flotteurs Argo de nouvelle génération seront déployés dans trois zones pilotes : la Méditerranée, l’Arctique et l’Atlantique Nord.

NAOS résulte d’un partenariat structurant entre l’Ifremer, l’UPMC (co-porteur), le CNRS, le PRES UEB (UBO/IUEM), le SHOM et deux entreprises privées : CLS pour les aspects de télécommunications par satellite et la PME NKE qui est en charge de l’industrialisation des flotteurs Argo.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP