Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution
Accueil > Actualités de la mer > Les Pêcheurs haussent le Thon

Les Pêcheurs haussent le Thon

Dernière mise à jour le mercredi 5 septembre 2012

Article paru sur le site "L’Indépendant" - samedi 1 septembre 2012
Visualiser l’article original


Pour nous, obtenir une part des quotas de thons est une question de survie". Dos au mur, face à la direction départementale des territoires et de la mer à Port-Vendres, Yvan Rodriguez résume l’urgence. Les petits métiers de la pêche sont à bout de souffle en cette fin d’été. "Cette année, les chiffres d’affaires dégringolent de 40 à 70 %", insiste Erwan Breton, membre du syndicat des petits métiers et basé à Leucate.

Alors qu’à Paris se jouait hier le premier round des négociations sur la répartition des prochains quotas de pêche au thon en France pour 2013, une trentaine de petits métiers de Port-Vendres, Saint-Cyprien, Canet, Le Barcarès, Leucate et Port-la-Nouvelle manifestaient dans le calme. "Pour mettre la pression, pour faire entendre notre voix", milite leur porte-parole Manuel Martinez.

"La France récupère un quota supplémentaire de 1 500 tonnes (lire ci-dessous). Nous revendiquons 300 tonnes pour les petits métiers. Il serait aberrant que nous ne soyons pas entendus", ajoute le Portvendrais. "Notre demande représente 3 tonnes par bateau, soit à 10 euros le kilo de thon, un chiffre d’affaires de 30 000 euros par an. C’est indispensable pour nous. L’armement est très touché. Chaque année, beaucoup baissent les bras. En revanche, le stock de thons rouges se régénère dans le Golfe du Lion. Même l’Ifremer* en convient".

"Ne pas seulement privilégier les gros thoniers"

"Il faut redistribuer les quotas et ne pas seulement privilégier les gros thoniers", espère Erwan Breton. "Cette année, notre ressource principale, le poisson bleu, ne grandit plus à cause de la pollution et il y a surpopulation sur nos sites de pêche à cause des pêcheurs amateurs qui sont toujours plus nombreux et plus équipés. Nous devons aller toujours plus loin, augmentant ainsi nos frais en carburant, alors que les thons rouges sautent à la sortie des ports".

_Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP