Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Les moules de Charente-Maritime sont interdites à la vente

Les moules de Charente-Maritime sont interdites à la vente

Dernière mise à jour le dimanche 24 mai 2020

Article paru sur le site "SudOuest :"
- 22 Mai 2020 Article
Visualiser l’article original


L’abondance de dinophysis dans les pertuis, une toxine néfaste pour la santé humaine correspondant au développement des algues avec le soleil, est à l’origine de cette interdiction.

Comme d’autres, ils ont subi les tensions du confinement, mais renforcées cependant au début de printemps par des mortalités importantes sur les élevages de moules du pertuis Breton qui leur ont fait craindre le pire. Les mortalités semblent à présent jugulées, mais voici que la profession mytilicole de Charente-Maritime se retrouve confrontée à un nouveau problème. Les moules sont frappées depuis le 18 mai d’une interdiction de pêche, d’expédition et de commercialisation, à quelques jours seulement d’une probable réouverture des restaurants.

"Pour boucler la boucle, il ne manquerait plus que nous fassions une belle saison", commente Benoît Durivaud, le président des mytiliculteurs charentais-maritimes, préférant aborder par l’ironie cet enchaînement de mauvais rendez-vous avec la nature..
Le réseau n’a pas de suivi exhaustif de l’ensemble des sites de production, mais le dépassement des seuils en plusieurs points du pertuis Breton, et du pertuis d’Antioche, jusqu’en baie d’Yves, a aussi conduit à la fermeture de secteurs non analysés. Principe de précaution à l’application duquel sont rompus les producteurs de coquillages. Comme en sud Bretagne et baie du Mont Saint-Michel ces derniers jours.
Le fauteur de trouble est identifié. Une algue, le dinophysis, que le réseau de surveillance marin de l’Ifremer (Rephytox) a identifié à des niveaux de concentrations supérieurs aux normes et risquant a minima d’entraîner des perturbations intestinales.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP