Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes
Accueil > Actualités de la mer > Les secrets de vie des baleines dévoilés grâce à leurs ’bouchons (...)

Les secrets de vie des baleines dévoilés grâce à leurs ’bouchons d’oreilles’

Dernière mise à jour le mercredi 25 septembre 2013

Article paru
sur le site "Maxisciences" - 20 septembre 2013
Visualiser l’article original


Des chercheurs américains ont pu retracer le ’profil chimique’ d’une baleine bleue au cours de toute son existence - variations hormonales, impact de la pollution, etc. - en analysant le cérumen accumulé dans ses ’oreilles’. Une nouvelle approche très prometteuse...

Pour obtenir des données sur la physiologie des baleines et notamment sur les divers polluants auxquels elles sont confrontées dans la mer, les biologistes ont coutume d’analyser la graisse de ces animaux, qui accumule les composés chimiques de l’environnement. Mais cette méthode ne livre qu’un instantané de la situation - au moment du prélèvement - et non un historique pour toute la durée de vie du cétacé.

Des chercheurs de l’Université Baylor au Texas ont innové en portant leur attention sur le cérumen que ces cétacés accumulent, au fil des ans, dans leurs canaux auditifs et qui incorpore (définitivement) certains composés chimiques internes et externes. Un peu comme une ’carotte’ de matériau prélevée dans le sol ou la banquise, un de ces ’bouchons d’oreille’ (de 25 cm !), prélevé sur le corps d’une baleine bleue tuée par sa collision avec un bateau en Californie en 2007, vient de fournir une véritable ’biographie chimique’ de l’animal.

Des informations sur l’âge et les hormones

"Les scientifiques, dans le passé, ont utilisé cette matrice cireuse comme un outil d’évaluation de l’âge, un peu comme on compte les cernes d’un arbre", explique Sascha Usenko, un des membres de l’équipe. À raison de deux couches de cérumen qui se forment chaque année, la baleine étudiée - un mâle de 21 m de longueur - était ainsi âgée de 12 ans au moment de sa mort. Mais l’échantillon a livré bien d’autres informations, à commencer par les taux d’hormones aux différents âges du mammifère

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP