Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Manche. Certaines zones de pêche interdites

Manche. Certaines zones de pêche interdites

Dernière mise à jour le jeudi 1er février 2018

Article paru sur le site "Ouest-France :"
- 18 Janvier 2018
Visualiser l’article original


Le préfet de la Manche a annoncé, ce jeudi 18 janvier 2018, des restrictions de pêche dans la Manche « pour assurer la protection du consommateur ».

Comme chaque année, le préfet de la Manche procède au classement des zones de production de coquillages selon leur salubrité. Ce jeudi 18 janvier 2018, dans un communiqué, la préfecture annonce ainsi qu’« en 2018, la pêche à pied de loisir des bivalves fouisseurs (coques, palourdes…) et non fouisseurs (huîtres et moules) est autorisée dans le respect des quotas et tailles réglementaires, toute l’année et sur l’ensemble du littoral du département. »

À quelques exceptions près, qui concernent les professionnels de la mer et les pêcheurs de loisir. La pêche est actuellement interdite dans le sud de la baie du Mont-Saint-Michel, à partir des pêcheries situées au sud de Champeaux. La préfecture indique également qu’une « interdiction est en vigueur pour tous types de coquillages à la pointe du Roc à Granville ».

À d’autres moments de l’année, les bivalves fouisseurs sont concernés par une restriction de pêche, du 1er juin au 31 décembre, sur le littoral de Brévands, Montmartin-sur-Mer, Hauteville-sur-Mer et Annoville, « la qualité des eaux littorales de ces secteurs connaissant une dégradation régulière pendant ces périodes ». La pêche des coques est interdite à certaines périodes de l’année dans la baie des Veys, « pour préserver la ressource ».

Ces restrictions visent à « assurer la protection du consommateur contre des troubles liés à la consommation de coquillages provenant de zones insalubres ou vulnérables ».

…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP