Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Marées vertes en Bretagne : Les causes et les remèdes

Marées vertes en Bretagne : Les causes et les remèdes

Dernière mise à jour le vendredi 2 août 2013

Article paru
sur le site "L’ifremer en vidéo" - Juillet 2013
Visualiser l’article original


Depuis 40 ans, un nombre croissant de plages et d’anses de la côte bretonne sont envahies du printemps à l’automne par une prolifération d’algues vertes. Ce cas typique d’enrichissement excessif, appelé eutrophisation, a été étudié par l’Ifremer et le CEVA en baies de Saint-Brieuc, de Lannion, de Douarnenez, de la Forêt-Fouesnant et en Rade de Brest. Il a pu être expliqué par la conjonction de deux conditions naturelles et d’un facteur résultant de l’activité humaine :
1/ l’existence d’une masse d’eau côtière de faible profondeur et peu turbide sur une large étendue (par exemple, une plage à faible pente)
2/ un confinement hydrodynamique de cette masse d’eau côtière.
3/ l’arrivée d’un flux significatif d’azote terrigène.
Seul le troisième facteur a beaucoup évolué durant le dernier demi-siècle, en raison du décuplement des concentrations en nitrate des rivières bretonnes causé par le lessivage de terres agricoles sur-fertilisées. Dans les sites naturellement confinés, les mesures de biomasse estivale sur le terrain ont montré une bonne corrélation avec les apports printaniers et estivaux de nitrate par les rivières (année sèche 2003 peu favorable aux marées vertes, année 2007 à été pluvieux ayant généré des marées vertes exceptionnelles en automne). Comme il n’est pas envisageable de diminuer le confinement naturel des baies bretonnes, ni d’en augmenter durablement la turbidité, seul reste le levier des apports terrigènes d’azote. Les modèles mathématiques de l’Ifremer et du CEVA montrent que la seule manière de diminuer la biomasse d’ulves sur les plages est de réduire les apports de nitrate d’origine agricole. Dans les sites les plus sensibles, il faudrait pour cela ramener la concentration en nitrate dans les rivières de 30 mg/L à moins de 10 mg/L, ce qui constitue un véritable défi pour la société. Au début du 20ème siècle, cette concentration ne devait pas dépasser quelques mg/L. Le plan gouvernemental de lutte contre les marées vertes a repris ces objectifs dans les chartes en cours de signature sur les 8 bassins versants générateurs des principales marées vertes._ Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP