Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > NKM officialise le premier parc naturel marin de Méditerranée

NKM officialise le premier parc naturel marin de Méditerranée

Dernière mise à jour le mardi 18 octobre 2011

Article paru sur le site "Objectif Languedoc-Roussillon" - Lundi 17 Octobre 2011
Visualiser l’article original



NKM officialise le premier parc naturel marin de Méditerranée

Après quatre ans de concertation, la ministre de l’Écologie a donné le coup d’envoi du parc naturel marin du Golfe du Lion, jeudi dernier. Objectif : protéger 1 700 espèces animales et végétales.

La ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a officialisé jeudi dernier, 13 octobre 2011, au large de la Côte Vermeille la création du parc naturel marin du Golfe du Lion, le premier en Méditerranée. L’annonce est parue au Journal Officiel.

Ce parc, qui s’étend sur 4 000 km2 le long de 100 km de côte de la frontière espagnole à Leucate, dans l’Aude, est le 2e à voir en jour en France métropolitaine. Sa spécificité est donc d’être tranfrontalier.

Lors d’une sortie en mer, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est félicitée de sa création :

« On se mobilise sur cet espace parce qu’il est remarquable et pour qu’il reste remarquable », a déclaré la ministre de l’Écologie.

Le but du parc naturel marin est de connaître le milieu marin, le protéger et aider les activités marines professionnelles (pêche, plongée) et de loisirs à se développer durablement. Contrairement à la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls déjà présente dans les Pyrénées-Orientales, le parc n’aura pas pour seul but de préserver l’environnement. Il s’agira aussi « d’aider les activités maritimes professionnelles et de loisir à se développer durablement » précisent ses statuts.

Plus de 1 200 espèces animales et 500 végétales, mais aussi de trois canyons sous-marins qualifiés d’« exceptionnels » par l’Agence des aires marines protégées, sont à préserver.

Le parc naturel marin du Golfe du Lion sera géré par un conseil de gestion, composé d’élus, d’usagers (pêcheurs, plaisanciers, plongeurs, associations,...), d’organismes scientifiques et de représentants de l’État. Son président sera élu lors du premier conseil, dont la date n’a pas encore été communiquée. 60 personnalités devraient y siéger.

Le 12 octobre 2011, le président de Région et sénateur des Pyrénées-Orientales Christian Bourquin a appelé tous les acteurs locaux concernés, « élus, professionnels, usagers et passionnés, à s’investir dans ce véritable Parlement local de la mer ».

Le parc naturel marin avait dans un premier temps soulevé des réticences, en particulier des pêcheurs, craignant pour leur outil de travail. La concertation avec les acteurs locaux aura duré quatre ans, avant d’aboutir au lancement de l’enquête publique en 2010.

En France, il existe désormais trois parcs naturels marins : celui d’Iroise, au large du Finistère, en Bretagne, créé en 2007 ; celui de Mayotte créé en 2010 et celui du Golfe du Lion.

D’ici à l’horizon 2015, une dizaine de parcs naturels marins devraient être créés ou mis à l’étude.

Fanny Linares



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP