Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Or noir contre or vert

Or noir contre or vert

Dernière mise à jour le mardi 15 mars 2011

Article paru sur le site "France-Info" - Dimanche 13 Mars 2011
Visualiser l’article original



Or noir contre or vert

Un forage de pétrole au large de la Guyane : le préfet vient de donner son feu vert. Les associations redoutent un accident de même ampleur que la marée noire du golfe du Mexique.

- Un forage de pétrole en Guyane, la chronique de Nathalie Fontrel (1’46")

La France est un des rares pays dits riches à posséder un morceau de forêt tropicale. La Guyane est un bout d’or vert : une biodiversité remarquable sur terre et l’une des mers les plus productives au monde. Un or vert menacé par la recherche d’or noir. A 150 kilomètres au large de Cayenne et par mille mètres de fonds, les opérations de forages vont coïncider avec l’arrivée des tortues marines qui viennent pondre sur les plages. Le procédé est similaire à celui utilisé par PB dans le Golfe du Mexique, à l’origine d’une marée noire d’ampleur sans précédent. En cas d’incident, la compagnie britannique qui pilote le projet affirme qu’on pourra couper les vannes. Devant la levée de bouclier des associations locales, le préfet a voulu rassurer : il ne s’agit pas d’exploitation mais de prospection. Le puit sera rebouché. Le forage bénéficierait du retour d’expérience de la plateforme Deepwater Horizon, celle qui a souillé le golfe du Mexique.

Oui, mais si le forage crache du pétrole en mer, la Guyane est elle prête à combattre une marée noire ? D’après Guyane Nature environnement, le plan anti pollution de la compagnie britannique prévoit des moyens aériens qui ne pourraient intervenir qu’au bout de 36 heures. Le plan POLMAR, organisé par les services de l’Etat pour juguler une pollution a été révisé en 2009 mais récemment un exercice de crise a montré qu’il n’était pas au point. Les côtes de Guyane sont ceinturées d’une des plus grandes mangroves au monde. Un milieu riche mais difficile d’accès et impossible à nettoyer en cas de marée noire.

Pour les écologistes, l’homme a décidément la mémoire courte. Après la catastrophe du Golfe du Mexique, les Etats Unis avaient adopté un moratoire sur les forages profonds. La commission européenne s’apprêtait à faire de même mais depuis on n’en parle plus et les Etats Unis ont levé le moratoire.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP