Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Ostréiculture. Mise à l’eau à Baden (56) d’une barge à fond vitrée

Ostréiculture. Mise à l’eau à Baden (56) d’une barge à fond vitrée

Dernière mise à jour le mercredi 11 mai 2011

Article paru sur le site "Le Télégramme" - Mardi 10 Mai 2011
Visualiser l’article original



Ostréiculture. Mise à l’eau à Baden (56) d’une barge à fond vitrée

Visiter des parcs ostréicoles et en apprendre plus sur la mer, c’est le programme des visites à bord d’une barge à fond vitrée. Le projet de Ivan Selo, ostréiculteur, a été mis à l’eau ce lundi.

Quatre mètres de large sur douze de long. La barge a du mal àse frayer un passage sur le petit chemin en pente jusqu’à la cale de Barrarach, en face de l’île d’Arz. De cette berge, elle sera mise à l’eau pour la première fois. Ce test technique sera le dernier avant le début des visites à bord du bateau. Imaginée par Ivan Selo, ostréiculteur, la barge est dotée d’un fond vitré pour permettre aux curieux d’apercevoir le fond des parcs à huître. Le chantier naval de Talhouët s’est chargé d’assembler les pièces en tôle d’aluminium de l’engin depuis le mois de janvier. « La partie la plus originale de la construction, c’est la propulsion électrique. C’est sûrement le premier bateau ostréicole de France comme ça », affirme Yves Talhouët, patron du chantier. Pas de bruit, pas de pollution et surtout un moindre coût à la journée, le petit moteur électrique d’une autonomie de six heures permet à Ivan Selo d’effectuer deux visites de deux heures et demi par jour. Une trentaine de personne pourra embarquer à bord et visiter les trois parcs ostréicoles de Locmariaquer, Baden et Larmor-Baden, Certains pourront même descendre dans le parc avec le guide voir les huîtres de plus près.

Visite pédagogique

L’objectif premier de ces visistes est la découverte de l’ostréiculture, « voir toutes les étapes de l’huître de sa naissance à l’assiette ». Ivan Selo tient à répondre aux questions qui se posent fréquemment sur sa profession mais aussi sur la mer : comment fonctionnent les marées ? quelle est la qualité de l’eau ? Il projette en septembre d’agrandir les visites aux scolaires : « Je souhaite développer un programme pédagogique pour informer sur le Système du golfe, du plancton au poisson ». Dès la semaine prochaine, les visites devraient commencer, Une dégustation d’huître est prévue à bord pour clotûrer la balade sur l’eau.

Tarif
De 16 à 24 euros la visite, gratuit pour les moins de 5ans.

Leïla Marchand



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP