Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Paprika

Paprika

Poivron Capsicum annuum

Dernière mise à jour le samedi 9 mars 2019


Paprika au séchage Le paprika, originaire de l’Amérique du sud, est très utilisé dans plusieurs pays, dont ceux d’Afrique du Nord et du Maghreb, mais également de l’Europe dont le plus connu est certainement la Hongrie.
D’ailleurs un musée lui est consacré à Kalosca.

Celui que j’utilise vient de Croatie, il est cultivé dans les environs d’Osijek le long de la Drava, le fleuve qui coule au sud de la Hongrie et au nord-est de la Croatie constituant la majeure partie de la frontière entre ces deux pays.

L’Espagne en produit également du fort bon.


Culture :

- le poivron à paprika n’a pas grand chose à voir avec le poivron commercialisé chez nous comme légume (jaune, vert, rouge) ; il est plus fin, plus allongé et très goûté.

- sa culture demande beaucoup de soins, un ramassage minutieux, un séchage long, au soleil uniquement. puis le broyage et la réduction en poudre.

- sa récolte ne se pratique qu’à totale maturité des fruits, des graines et des tiges.

Préparation :

- A la récolte, on obtient un poivron rouge qui sera ensuite séché et broyé finement pour obtenir une épice.

- elle diffère suivant la qualité et la force de l’épice, qui est commercialisée sous plusieurs noms, vendu notamment sous l’appellation "doux" ou "fort" en Croatie.

- le doux sert à colorer les plats mais n’apporte qu’un goût discret, il est orangé.

- le fort a du caractère et doit être dosé avec minutie, il est rouge.

Conservation :

- le paprika se conserve à l’abri de la lumière et de l’humidité, dans des boîtes ou des bocaux hermétiques.



Echelle de Scoville (échelle de mesure de la force des piments :

- sur cette échelle, qui va de 0 très doux à 10 explosif, le paprika doux est à 1

- et le fort est à 6


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP