Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêche. L’Abapp, un maillon très discret

Pêche. L’Abapp, un maillon très discret

Dernière mise à jour le lundi 24 juin 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 21 Juin 2019
Visualiser l’article original


Jean-René Cadalen, président de l’Abapp (Association bretonne des acheteurs des produits de la pêche), était présent à Concarneau (29), ce vendredi, à l’occasion de l’assemblée générale des 25 ans de l’association. Il nous présente la structure et évoque son avenir.
Pourquoi l’Abapp a-t-elle été créée en 1994 ?

Elle a été créée par les mareyeurs bretons, essentiellement finistériens dans un premier temps, à la suite de la crise de la pêche de 1992-1993 qui a fait apparaître un certain nombre de difficultés chez les mareyeurs et dans la trésorerie. À l’époque, nous étions un peu les banquiers de la filière et l’Abapp a permis de mettre en place un système financier qui a mis en adéquation les moyens de règlement entre nos fournisseurs et nos clients. La première mission a été de développer ce système sur l’ensemble du littoral, dans les quatre départements bretons. Il a fallu environ quatre ans pour y parvenir. Aujourd’hui, nous comptons 300 adhérents, 200 mareyeurs et 100 poissonniers, et les deux-tiers de la pêche française passent par nous puisque nous sommes aussi prestataires de l’Acaapp qui couvre neuf criées entre Le Turballe (Loire-Atlantique) et Royan (Charente-Maritime).

Comment tout cela fonctionne-t-il ?

Les bateaux vendent aux treize criées bretonnes, celles-ci en informent l’Abapp, l’Abapp règle les bateaux et se fait payer par les acheteurs. En 2018, nous avons géré un flux d’environ 288,5 M€ pour 83 111 tonnes achetées sous criées (248,7 M€ et 75 542 tonnes en 2017).

On a réussi à mettre ce système de relais financier en place grâce à des dépôts volontaires, des cautions bancaires et des fonds publics qui nous sont donnés par différentes instances publiques (Union européenne, État, Région et les départements) pour régir les achats qui passent par les criées.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP