Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs

Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs

Dernière mise à jour le jeudi 26 juillet 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 24 Juillet 2018
Visualiser l’article original


Afin d’éviter une chute du stock de bar dans le golfe de Gascogne, la pêche a été encadrée. Mais pas suffisamment aux yeux des ligneurs qui veulent davantage brider les bolincheurs.
Un conflit récurrent. En fin de semaine dernière, des bolincheurs finistériens ont débarqué plusieurs tonnes de bar à la criée de Saint-Guénolé. Aussitôt, l’Association des ligneurs de la pointe de Bretagne a réagi, accusant les premiers d’avoir un « impact catastrophique localement » et de « menacer l’avenir de leur flottille ». Sollicités pour une réaction, les bolincheurs opposent « un refus net de rentrer dans la polémique » parce qu’ils sont restés « dans un cadre légal ». De précédents conflits du même type ont déjà secoué les ports de Cornouaille, allant jusqu’au blocage d’un navire à quai, en 2013.

Deux méthodes et deux philosophies. La pêche à la ligne se pose en exemple de respect de la ressource en bar : faible prélèvement, pêche douce par unité et poisson de grande qualité sont les arguments mis en avant. « Un ligneur remonte la plupart du temps 40 kg par jour… à mettre en regard avec plusieurs tonnes », remarque Ken Kawahara de la plateforme de la petite pêche. Le porte-parole des ligneurs voit en revanche les pêcheurs utilisant la bolinche (filet tournant) comme « des prédateurs des mers, avec leurs bateaux équipés de sonars qui piègent les bancs de poissons ». Ce que ces derniers réfutent en rappelant que le poisson qu’il pêche peut être remis à la mer vivant, s’il le faut.
Pour preuve, « nous ne sommes pas soumis à la réglementation sur le zéro rejet », soulignent-ils. Et quand les ligneurs leur reprochent de cibler le bar au lieu de viser la sardine, le maquereau et l’anchois qu’ils pêchent ordinairement, les bolincheurs rappellent qu’ils ont le droit d’en pêcher. Qu’il ne le vise pas particulièrement, tout en reconnaissant que s’ils tombent sur un banc de bars, ils ne vont pas remettre à l’eau toutes leurs prises.

Une réglementation plus restrictive ?
Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP