Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

22 janvier : Pêche à pied. À Dinard, c’est le homard !21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique
Accueil > Actualités de la mer > Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen

Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen

Dernière mise à jour le mercredi 17 janvier 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 00 Janvier 2018
Visualiser l’article original


C’est une première victoire pour les opposants à la pêche électrique.
Le Parlement européen a pris position, hier, contre cette technique de pêche controversée. « C’est une très belle victoire contre une pêche terriblement néfaste, une véritable arme de prédation massive ».
L’eurodéputé Yannick Jadot (Verts français) ne cachait pas sa satisfaction hier, après le vote du Parlement européen contre la pêche électrique.
Mais cela ne signifie pas pour autant la fin de cette technique.
Ce n’est qu’une étape du long parcours législatif du texte au sein de l’UE. Le Parlement va maintenant entrer en négociation avec le Conseil (les États membres) et la Commission pour trouver un compromis final.
Cette dernière a défendu jusqu’au bout sa proposition de supprimer la restriction imposée aux flottes des États membres, en fait une dérogation établie à titre d’expérimentation.
Celle-ci limite à 5 % de la flotte, dans chaque pays concerné, les chalutiers à perche autorisés à s’équiper pour la pêche électrique.
L’exécutif européen souhaitait en revanche maintenir la zone géographique dans laquelle ce type de pêche est limité, au sud de la mer du Nord.
Mais les amendements votés lors de la séance plénière du Parlement font sauter toute dérogation. Une victoire notamment pour les élus français, de tous bords, qui avaient pris la tête de la protestation. Ces amendements ont été votés à une large majorité (402 pour, 232 contre et 40 abstentions).

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP