Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Petits Explorateurs. Rendre la science ludique et concrète

Petits Explorateurs. Rendre la science ludique et concrète

Dernière mise à jour le lundi 13 septembre 2010

Article paru sur le site "Le Télégramme.com" - Dimanche 12 Septembre 2010
Visualiser l’article complet



Petits Explorateurs. Rendre la science ludique et concrète

L’esplanade du port accueille le festival des Petits Explorateurs. L’occasion pour Maud Milliet, coordinatrice de projet aux Petits Débrouillards, de vulgariser la science par la pédagogie active.

Quel est l’objectif de votre association Les Petits Débrouillards ?
Il s’agit d’une association d’éducation populaire, qui se base sur la pédagogie active. Il faut rendre la science ludique et concrète. Nous n’avons pas besoin d’être tristes pour aborder des phénomènes sérieux. Nous avons un réseau bien implanté en Bretagne et nous suscitons la curiosité.

Est-ce que cette « pédagogie active » se destine uniquement aux enfants ?
Il est vrai que nos ateliers sont le plus souvent ciblés vers les enfants. Mais nous pouvons toucher un public beaucoup plus large. En fait, nous faisons le lien entre les scientifiques et les décideurs ou le grand public. Nous apportons des outils à la décision notamment pour la construction portuaire ou l’aménagement du littoral.

Cette année, le thème du festival est la biodiversité. Comment l’illustrez-vous ?
Nous développons avec le CNRS, et d’autres partenaires, le projet Marinexus. Nous échangeons avec des scientifiques français et anglais. Le but de ce projet est la diffusion de connaissances sur les écosystèmes marins aussi bien dans le pays Léonard qu’au niveau régional. Pour cet atelier, nous nous basons sur trois thématiques.

Quelles sont-elles ?
Nous avons tout d’abord les algues. Elles sont témoins des changements des écosystèmes. Nous expliquons comment elles fonctionnent et se reproduisent. Ensuite, il y a la surveillance des phénomènes physico-chimiques, c’est-à-dire l’évolution de la température de l’eau, de la présence d’oxygène. Nous proposons aux petits et grands de mesurer le PH (NDRL : Potentiel hydrogène) pour montrer l’acidification des océans. Enfin, nous parlons des espèces animales et végétales introduites en Europe en retraçant l’histoire de certaines espèces.

Comment êtes-vous arrivé dans cette structure scientifique ?
J’ai une formation en biologie marine. Je suis ensuite arrivée il y a un an dans cette structure en allant dans la communication. Et depuis six mois, je suis coordinatrice de projet pour les Petits Débrouillards. J’ai donc un pied dans cette structure, et un autre au CNRS en tant que chargée de mission dans la médiation scientifique. Communiquer et rendre la science accessible aux gens, c’est ce qu’il me plaît.

Pratique Les Petits Explorateurs. Aujourd’hui de 11h à 19h, ateliers, conférences et conte sur l’esplanade de la rive droite au port et à l’auditorium des Carmes. Entrée libre. Renseignements au 02.99.50.05.14.

Propos recueillis par Édouard Daniel



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP