Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution
Accueil > Actualités de la mer > Plastique : La Méditerranée en danger

Plastique : La Méditerranée en danger

Dernière mise à jour le mercredi 6 mars 2013

Article paru
sur le site "Figaro-Nautisme" - 02 Mars 2013
Visualiser l’article original


Responsable de l’expédition MED (Méditerranée en Danger), Bruno Dumontet est un plaisancier sensibilisé aux questions d’environnement et en particulier aux micro-déchets en plastique qui envahissent les océans : « Contrairement aux Etats-Unis où des chercheurs travaillent activement sur le sujet, je me suis aperçu qu’il n’y avait pas d’études scientifiques en Europe ». Il créé alors l’association, cherche un bateau, mobilise des laboratoires de recherche et recueille des fonds. En 2010, une première expédition est montée. Aidés par des éco-volontaires, les chercheurs effectuent des prélèvements selon un protocole rigoureux durant trois à quatre semaines. Dès la deuxième campagne, les résultats font mouche : le score de 290 milliards de déchets de plastique est établi scientifiquement et il frappe les esprits.

Un impact sur toute la chaîne alimentaire

« Notre objectif, reprend Bruno Dumontet, c’est de mesurer l’impact de ces micro plastiques absorbés par la faune marine sur toute la chaîne alimentaire. » Une grande partie des ces déchets fragmentés provient de la terre via les rivières. Cette pollution n’est pas seulement constituée de plastiques. La mer fait aussi office de réceptacle pour les microfibres en polyester contenues dans les vêtements et évacuées avec l’eau des machines à laver. Elles sont ensuite ingérées par les poissons et par les coquillages. De nombreux laboratoires européens travaillent désormais avec l’expédition MED. C’est aussi le cas de l’Agence des aires marines protégées et du Ministère de l’Ecologie. Outre les campagnes annuelles en mer, l’association s’engage dans des actions de sensibilisation. Elle sera ainsi présente au Festival « Les savanturiers de la mer » début mars à Lorient et interviendra après la projection du film « Océans de plastiques ».

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP