Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault
Accueil > Actualités de la mer > Poissons bleus. Des stocks stables

Poissons bleus. Des stocks stables

Dernière mise à jour le mercredi 4 juillet 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 01 Juin 2018
Visualiser l’article original


. 2018, très bonne année pour les anchois, moyenne pour la sardine dans le golfe de Gascogne. Ce sont les premières tendances qui se dégagent de la nouvelle campagne Pelgas, menée au mois de mai par l’Ifremer.

Anchois, sardines, chinchards et sprats se plaisent dans les eaux du golfe de Gascogne.
En témoignent les premiers résultats de la campagne Pelgas 2018, dévoilés ce vendredi, à Lorient, à bord du navire océanographique de l’Ifremer Thalassa : « En termes d’indice d’abondance, 2 018 est une très bonne année pour l’anchois, moyenne pour la sardine. Les stocks sont stables ».
Pendant 35 jours, 24 heures sur 24, les scientifiques se sont relayés pour évaluer la biomasse de ces poissons bleus. Outre des mesures physico-chimiques (température ou salinité de l’eau) de leur environnement, ils ont collecté moult données sur ces petits pélagiques mais aussi leur nourriture (plancton) et leurs prédateurs. Une collecte de données qui passe par la pêche.
En cela, le Thalassa a été appuyé par deux paires de chalutiers. Cela fait dix-huit ans que la campagne Pelgas est menée. Onze ans que les pêcheurs professionnels y sont associés. Une collaboration qui garantit un constat partagé. D’autant que les résultats de Pelgas, qui seront officiellement et intégralement donnés fin juin à Lisbonne, servent chaque année à l’établissement du total admissible de capture (TAC) de l’anchois dans le golfe de Gascogne.

5 000 tonnes autorisées pour les Français
Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP