Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Quand le calmar inspire un matériau de camouflage à l’armée américaine

Quand le calmar inspire un matériau de camouflage à l’armée américaine

Dernière mise à jour le jeudi 12 septembre 2013

Article paru
sur le site "Gentside" - 11 septembre 2013
Visualiser l’article original


Les céphalopodes (pieuvres, calmars et autres seiches) ont des propriétés de camouflage étonnantes. Sous leur peau, des cellules pigmentaires appelées chromatophores leur permettent de changer à volonté de couleur, pour se fondre dans leur environnement ou pour impressionner leurs adversaires. Des propriétés qui ne sont pas sans intéresser l’armée américaine. Vous aimez nos contenus ? Recevez gratuitement la meilleure news et vidéo du jour, et profitez des conseils de Consogazette pour améliorer votre pouvoir d’achat Des chercheurs de l’Université de Californie à Irvine, soutenus par l’armée, ont réussi à développer un biofilm invisible à la lumière infrarouge, grâce à une protéine extraite de calmar, plus précisément de la peau de spécimens appartenant à la famille des Lonliginidés. Selon l’étude publiée dans la revue Advanced Materials, cette protéine se nomme réflectine et est essentielle au camouflage des calmars. Pour reproduire cette molécule, les chercheurs ont utilisé des bactéries génétiquement modifiées et se sont servis de la substance produite afin de concevoir un film optiquement actif qui possède les propriétés de la peau des céphalopodes. Les capacités de camouflage des céphalopodes La peau des mollusques marins recèle de nombreuses cellules chromatiques qui contiennent cette protéine. En modifiant la structure et la taille des cellules de leur peau, les céphalopodes modifient la façon dont la lumière frappe la réflectine. Les propriétés physiques de la protéine font que celle-ci renvoie une longueur d’onde différente. Ainsi, en jouant sur la structure de leur peau, les céphalopodes peuvent changer de couleur et s’adapter à leur environnement. Les couleurs de leur peau leur servent durant leurs interactions sociales, y compris la communication avec leurs congénères. Elles peuvent intimider les prédateurs, en donnant des couleurs vives et changeantes. Quand ils se sentent en danger, les céphalopodes peuvent aussi choisir de se fondre avec leur environnement et de se camoufler parfaitement sur le sable et les fonds marins. Invisible à l’infrarouge

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/calmar/quand-le-calmar-inspire-un-materiau-de-camouflage-a-l-039-armee-americaine_art30738.html
Copyright © Gentside Découvertes
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP