Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la (...)

Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare

Dernière mise à jour le vendredi 5 octobre 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 26 Septembre 2018
Visualiser l’article original


Dans un document de dix pages, le préfet du Finistère livre un diagnostic très sévère sur l’état sanitaire de la rade de Brest. « Un constat salutaire », juge Eau et Rivières qui demande toutefois à l’État d’assumer ses propres responsabilités.

Plus de 20 ans de fiches actions sur les bassins-versants de l’Elorn et de l’Aulne, des millions d’euros engloutis dont une grosse partie aux frais des contribuables… Pour quels bénéfices dans la rade de Brest ? Certes, des améliorations ont pu être notées au fil des années. Mais « les résultats de la lutte contre les contaminations demeurent insuffisants, ce qui pénalise l’économie maritime et littorale », pointe sans détour le préfet du Finistère.
En juillet dernier, Pascal Lelarge a adressé un document d’analyse d’une dizaine de pages aux deux présidents des Commissions locales de l’Eau des SAGE de l’Elorn et de l’Aulne. Ces deux Parlements de l’Eau sont chargés de la mise en cohérence des actions pour la reconquête de la qualité de l’eau et des milieux à l’échelle des deux bassins-versants, dont la rade de Brest constitue le réceptacle.

35 communes dotées de stations d’épuration non conformes

« Ces territoires amont présentent de nombreuses sources de contamination, in fine absorbés par le milieu », constate le préfet, en listant de nombreux facteurs de déséquilibres qui menacent l’activité des pêcheurs et conchyliculteurs.

…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP