Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution
Accueil > Actualités de la mer > Repas de fête. Chers homards et langoustines

Repas de fête. Chers homards et langoustines

Dernière mise à jour le mardi 2 janvier 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 29 Décembre 2017
Visualiser l’article original


Les prix du homard et de la langoustine flambent. La demande est forte et la météo mauvaise, mais on est surtout hors saison pour ces deux vedettes des tables de fête. Il est encore temps de demander conseil à son poissonnier.

Pour Noël, la « demoiselle » s’est vendue à près de 60 € le kg sous les halles de Lorient ! Rien d’étonnant pour Éric Guiniec : « Manger de la langoustine en ce moment, c’est comme manger des fraises à Noël. C’est cher, c’est moins bon qu’en pleine saison et ça ne respecte pas le rythme biologique de l’espèce ».

Le patron de l’armement Apak (Lorient) souligne qu’en fin d’année, ses chalutiers visent « la seiche, l’encornet, le rouget et un peu de daurade, surtout pas la langoustine dont la saison va du printemps à la fin de l’été ».
À l’organisation professionnelle Pêcheurs de Bretagne, on confirme une baisse des prises de langoustines, depuis plus de huit semaines, dans le golfe de Gascogne. « En cette saison, elle sort moins de ses terriers dans les fonds sablo-vaseux de la Grande vasière. Et la météo n’a pas été bonne pour les bateaux ».
Prix quasi stables pour les Saint-Jacques et huîtres

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP