Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > SNSM. Nolwenn Korbell, marraine tous temps

SNSM. Nolwenn Korbell, marraine tous temps

Dernière mise à jour le mercredi 9 mars 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 08 Mars 2016
Visualiser l’article original


Affecté à la station SNSM de Sein depuis début février, le canot de sauvetage flambant neuf de l’île est à Douarnenez pour la semaine. L’occasion d’une première rencontre avec sa future marraine, la chanteuse Nolwenn Korbell, tout aussi fougueuse...

Successeur du Ville de Paris (ci-dessous), le nouveau bateau de sauvetage de Sein se nomme Yves et François Olivaux, du nom de l’époux et du fils de celle qui a fait un legs pour le financer (1,4 M€), Nelly Olivaux. Le rutilant navire est amarré à couple de son aîné dans le Port-Rhu depuis hier et pour toute la semaine. Ce canot tous temps (CTT) de 17,80 m bourré de technologie est insubmersible et autoredressable. Une prouesse.
Baptême en grande pompe

C’est le premier CTT de la nouvelle génération des bateaux de sauvetage. Il peut accueillir à son bord jusqu’à 70 naufragés, le double de son prédécesseur. Livré à la station SNSM de Sein le 5 février, il vient à Douarnenez pour que soient effectués les contrôles d’usage après ses premières heures de navigation. Et le 29 avril, ce prototype sera baptisé, à Sein et en grande pompe. La bénédiction sera célébrée par l’évêque de Quimper et du Léon, en présence de 300 invités et de la marraine du bateau, la chanteuse et comédienne douarneniste bretonnante Nolwenn Korbell.
Sein, « la plus belle scène du monde »

« La demande venant de François Spinec, ça a été oui tout de suite, commente la future marraine. Il fait partie de ces gens qui parlent encore breton au quotidien et à Sein, ceux qui parlent breton ont encore un rapport très vivant à la langue. Ensuite, c’est Sein. Une île qui m’émeut. J’ai chanté là-bas en 2013, pour la première Nuit Blanche. Le quai de Sein, c’est la plus belle scène du monde, non ? Et enfin, être marraine d’une vedette de sauvetage, c’est un symbole très fort. Secourir d’autres humains, ce n’est pas rien ! Je suis très honorée, même si je ne sais pas encore en quoi consistera ma mission ».
Un vrai rôle d’ambassadrice

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP