Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Soupe de Congre

Soupe de Congre

Dernière mise à jour le dimanche 19 août 2018

De tout temps, sur les côtes, le congre a été utilisé pour faire une soupe ; évidemment chaque famille avait sa recette qui, grosso modo, était la même que celle-ci hormis les épices qui, suivant les endroits et les moyens de la famille, étaient utilisées ou non.



Ingrédients pour 4 personnes :

- 2 tranches de congre d’environ 3 cm d’épaisseur,
- 3 oignons roses de Roscoff moyens,
- 500 g de pommes de terre (Bintje)
- 4 tranches minces de pain de campagne rassis,
- 50 g de beurre baratté salé,
- 2 tiges de persil frisé,
- 1 g de piment d’Espelette.
- eau
(Il n’est pas nécessaire d’ajouter du sel.)

Matériel nécessaire :

Une marmite, en fonte si possible car la fonte permet une meilleure répartition de la chaleur et une économie d’énergie.

Mode de préparation :

- éplucher et couper les pommes de terre en quatre,
- détacher les bouquets de persil et les hacher grossièrement,
- éplucher les oignons et les écraser grossièrement,
- faire fondre le beurre dans la marmite,
- ajouter les oignons, les pommes de terre et le persil, et les faire revenir vivement, sans coloration,
- ajouter les tranches de congre et les faire revenir également 4 à 5 minutes,
- ajouter de l’eau pour couvrir le tout,
- au bout de 30 minutes rajouter le piment d’Espelette et mélanger,
- laisser cuire sur feu moyen (grosses bulles) 35 minutes.

Servir au bol en déposant d’abord les tranches de pain coupées en quatre, puis les pommes de terre, les morceaux de congre et enfin le bouillon.

Quel accompagnement ?

Aucun puisque nous avons déjà des pommes de terre dans cette soupe.

Quelle boisson ?

De l’eau fraîche.

Remarques :

Cette recette était réputée être en usage sur l’île de sein (sans les épices), et dans la région de Lorient où l’épice utilisée était le Kari-Gosse.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP