Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Une quarantaine de bateaux de pêche empêchent le rejet en mer des boues d’un (...)

Une quarantaine de bateaux de pêche empêchent le rejet en mer des boues d’un port breton

Dernière mise à jour le samedi 25 mai 2013

Article paru
sur le site "La gazette" - 23 Mai 2013
Visualiser l’article original


Les navires ont ensuite remonté dans leurs chaluts plus d’une tonne de ces boues qu’ils ont déversées sur les quais du port voisin du Guilvinec, a constaté une correspondante de l’AFP.

Les boues déversées en mer sont constituées de vase, mais aussi de “macro-déchets, de bouteilles, de frigos”, a indiqué à l’AFP Dominique Faou, membre de l’Association de protection des pêcheurs professionnels du littoral, qui regroupe une cinquantaine de navires opposés à ces rejets en mer.

“C’est une vraie poubelle que le Conseil général (du Finistère, ndlr) et la commune de Loctudy jettent dans nos zones à langoustines par 90 mètres de fond”, a-t-il regretté.

“Cette vase a la même densité que de la roche”, a déploré un autre pêcheur, Johan Gueguen, également interrogé par l’AFP. “Au bout d’un mois de clapage, la zone est massacrée”, a-t-il assuré.

“On réclame l’arrêt des clapages partout en France, c’est inadmissible en 2013 de faire ce genre de choses”, a-t-il poursuivi.

Robin des Bois exprime, dans un communiqué, “sa solidarité avec les pêcheurs”, soulignant que la zone où sont rejetées les boues, au sud du Guilvinec, est “riche en biodiversité et en ressources halieutiques à vocation commerciale”.

“Ce blocage est de la légitime défense non violente face au rejet en mer des boues de dragage du port de Loctudy”, indique l’association écologiste.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP