Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault
Accueil > Actualités de la mer > Voitures propres : la France rêve d’hydrogène

Voitures propres : la France rêve d’hydrogène

Dernière mise à jour le lundi 18 juin 2018

paru sur le site "L’express l’expansio n :"
- 06 Juin 2018Article
Visualiser l’article original


Le ministre de la transition écologique a alloué 100 millions d’euros pour faire de la France un pays leader de l’hydrogène.

"Un jour historique". Le président de l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustibles (Afypac), Philippe Bouchy, ne cache pas son émotion après l’annonce de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique, de vouloir ériger l’hexagone en leader planétaire de l’hydrogène. Il faut dire que notre homme a jusqu’ici eu le plus souvent la désagréable impression de prêcher dans le désert. La France a en effet longtemps tenu une position très dogmatique, consistant à tout miser sur l’électrique. Logique, quand on possède un champion national, Renault, qui a investi plusieurs milliards d’euros dans cette technologie. Alors, qu’est ce qui a bien pu décider Nicolas Hulot à revoir la copie énergétique de la France et à débloquer une enveloppe de 100 millions d’euros rien que pour l’année 2019 ?
Accélérer la transition énergétique

Cette technologie doit en premier lieu aider la France à réussir sa transition énergétique. "L’hydrogène rend possible le stockage à grande échelle des énergies renouvelables, permettant ainsi un monde où ces dernières viennent se substituer petit à petit aux énergies fossiles et au nucléaire", a-t-il déclaré lors de la présentation de son plan, vendredi dernier
Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP